Ouest-de-l’Île
18:15 4 juin 2021 | mise à jour le: 4 juin 2021 à 18:15 temps de lecture: 2 minutes

Une femme s’est fait passer pour une résidente en médecine

Une femme s’est fait passer pour une résidente en médecine
Photo: Archives

Le mardi 1er juin, une femme s’est déguisée en une résidente en médecine avant de s’introduire dans les services d’urgence de l’hôpital général du Lakeshore. Identifiée comme souffrant de problèmes psychiatriques, elle a depuis été prise en charge par le réseau de la santé.

Pour des raisons de confidentialité, le CIUSSS-ODIM ne révèlera pas l’identité de la personne. «Nous ne savons pas encore comment elle s’est introduite», communique par courriel la directrice des communications du CIUSSS-ODIM, Hélène Bergeron-Gamache.

Les lieux sont munis de portes à accès magnétique. Un agent de sécurité était en poste. Aucune intention malveillante n’est attribuée à l’impostrice. La police l’a retrouvée dans un état de crise et de confusion. Elle n’a pas résisté lors de son arrestation.

Des suites de l’évènement, l’hôpital a intensifié les tournées d’inspection des identifications du personnel hospitalier.

La personne en question a tenté de compléter deux requêtes de radiologie. Des vérifications ont été effectuées pour s’assurer que les démarches ordonnées n’ont pas abouti, et qu’aucun autre acte n’ait été commis par l’appréhendée.

CBC News rapporte que selon une source, la femme a aussi interagi avec des patients et a formulé des requêtes de prélèvement sanguin.

Selon les dernières nouvelles, la Direction des poursuites criminelles et pénales (DPCP) avance qu’il n’y a pas d’accusations formelles présentées à l’encontre de la femme.

Articles similaires