Ouest-de-l’Île

La tour Vidéotron prévue à Roxboro verra-t-elle le jour?

Vidéotron Roxboro
Vidéotron a lancé en 2010 un réseau de services sans fil qui compte aujourd'hui plus de 1,3 million de clients. Photo: Istock/BalkansCat

Vidéotron donne des précisions sur son projet d’implantation d’une nouvelle tour de télécommunications dans l’arrondissement de Pierrefonds-Roxboro. Le fournisseur annonçait le 4 avril dernier le début de la consultation publique pour informer les résidents de l’Ouest-de-l’Île du projet d’implantation d’une nouvelle tour de télécommunications de type Tripôle de 25 mètres de hauteur.

La tour, qui devrait être située sur le terrain de l’église United Church, à proximité de l’école Charles-Perrault, ne fait pas l’unanimité auprès des habitants. Une pétition a d’ailleurs été lancée récemment par des citoyens qui s’opposent à ce projet.

La nouvelle tour, de type Tripôle, devrait mesurer 25 mètres de hauteur.
Crédits: Gracieuseté.

Les explications de Vidéotron

C’est par courriel que l’équipe des relations médias de Vidéotron a répondu aux questions de Métro concernant les détails de ce projet.

Au sujet du choix de l’emplacement, Vidéotron dit faire preuve «d’une grande vigilance dans le déploiement de son réseau de téléphonie sans fil afin de minimiser les impacts sur l’environnement local. En ce sens, le choix des sites fait toujours l’objet d’une analyse approfondie, en fonction notamment de la couverture escomptée et des besoins de la clientèle.»

L’opérateur précise que l’église United Church «a conclu une entente de location à long terme avec Vidéotron qui a travaillé avec les représentants de l’église pour concevoir un projet qui s’intègre bien au bâtiment existant».

Concernant les inquiétudes au sujet de l’impact de cette tour sur la santé, Vidéotron répond «qu’il n’appartient pas aux entreprises privées telles que Vidéotron, mais bien à Santé Canada, de déterminer quels sont les niveaux d’exposition acceptables, ou de juger de la pertinence de tenir compte, par exemple, de l’une ou l’autre des nombreuses études d’impact publiées chaque année à travers le monde».

Par ailleurs, l’opérateur «s’engage à respecter scrupuleusement le Code de sécurité de Santé Canada dans tous ses projets de développement, et entend donc agir de façon responsable, car la santé du public, dont font partie [ses] clients, [ses] employés, ainsi que leurs familles, est prioritaire».

Enfin, au sujet de la procédure, Vidéotron dit «respecter le processus émis par Innovation Sciences et Développement économique Canada (ISDE) concernant les tours de télécommunications, à savoir: informer le public situé dans la zone concernée et répondre aux questions, observations et préoccupations raisonnables et pertinentes touchant le système d’antenne proposé».

Opposition au projet

De son côté, la conseillère d’arrondissement pour Pierrefonds-Roxboro Louise Leroux, s’oppose au projet et fait savoir sur le groupe Facebook Contre la tour cellulaire à Roxboro / Against cellphone tower in Roxboro que «le dossier de la tour cellulaire de Vidéotron a été porté à l’attention des députés fédéraux du secteur de Pierrefonds-Roxboro».

La conseillère d’arrondissement pour Pierrefonds-Roxboro Louise Leroux, devant l’église United Church.
Crédits: Gracieuseté.

L’élue précise aussi que le député Francis Scarpaleggia «a confirmé avoir discuté du sujet avec le ministre Champagne responsable de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie» et invite les citoyens à continuer d’envoyer leurs commentaires à Vidéotron par courriel à l’adresse cpc@videotron.ca.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de l’Ouest-de-l’île.

Articles récents du même sujet