Outremont & Mont-Royal
09:41 6 avril 2017 | mise à jour le: 6 avril 2017 à 16:03 temps de lecture: 3 minutes

VMR récolte l’argent des citoyens pour contester

VMR récolte l’argent des citoyens pour contester
Photo: Site Web d'élections Québec

Le portefeuille des citoyens de Ville de Mont-Royal est sollicité par les élus municipaux afin de contribuer au coût d’un éventuel recours judiciaire contre la fusion des comtés de Mont-Royal et d’Outremont.

Depuis le 5 avril, les résidents qui s’opposent au redécoupage de la carte électorale provinciale peuvent déposer de l’argent dans des boîtes prévues à cet effet à l’hôtel de ville, au centre des loisirs et à la bibliothèque. Pour le moment, l’option de remettre un don en ligne est non offerte.

La municipalité remettra un montant équivalent aux contributions amassées durant la campagne de financement qui prendra fin le 5 mai.

«Jusqu’à hauteur de 10 000 $, les dons perçus seront doublés et serviront à financer un recours judiciaire conjoint», peut-on lire sur le site web de la Ville.

Contestation

Le 2 mars, la Commission de la représentation de la carte électorale (CRÉ) du Québec a statué que les circonscriptions d’Outremont et de Mont-Royal seront regroupées et le comté au sud, d’Arcy-McGee sera élargi. La décision a entraîné une levée de boucliers chez des leaders locaux et au sein de la population.

Un mouvement en faveur d’une contestation judiciaire a émergé et l’idée a fait son chemin jusqu’à une consultation publique tenue à la fin mars concernant la décision de la CRÉ.

L’instigateur de la soirée, le conseiller d’arrondissement dans Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce, Marvin Rotrand, indique qu’un comité d’une vingtaine de citoyens prend actuellement forme et aura la responsabilité de mener une démarche judiciaire. Des discussions sont en cours avec des bureaux d’avocats.

«Le choix de qui va nous représenter n’a pas encore été fait», mentionne M. Rotrand.

1$ par citoyen

L’initiative de VMR survient quelques semaines après une consultation pendant laquelle le maire d’Hampstead, William Steinberg, a proposé que les arrondissements et les Villes concernées par les modifications donnent 1$ par résident pour appuyer des procédures judiciaires.

Du côté de Côte-Saint-Luc, le maire Mitchell Brownstein confirme par courriel que la Ville va contribuer «pour assurer le succès» de la démarche sans toutefois avoir encore déterminé un montant.

Étant à l’extérieur du pays, il a été impossible de joindre la mairesse d’Outremont Marie Cinq-Mars. Au bureau de la mairesse, on affirme qu’aucune discussion n’a encore eu lieu entre les élues.

À Hampstead, le directeur général de la Ville, Richard  Sun, affirme qu’aucun montant n’a encore été déterminé. Du côté de Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce, le maire Russell Copeman a exprimé être réticent à l’utilisation de fonds publics pour une poursuite contre un autre corps public.

Après avoir lancé un appel sur les réseaux sociaux, l’éditeur de l’hebdomadaire anglophone The Suburban, Beryl Wajsman, dit aussi avoir 7000$ en promesse de dons.

Le maire de VMR Philippe Roy n’a pas répondu à nos appels.