Outremont & Mont-Royal

Nouveaux comités citoyens à Outremont

Photo: TC Media - Archives

Environnement, culture, bon voisinage et mobilité durable sont les quatre enjeux sur lesquels l’administration Tomlinson mettra en place prochainement un comité citoyen pour la réalisation de divers projets.

Les modalités entourant leur création seront connues en mars, mais chacun des comités a déjà été attitré à un élu du caucus outremontais de Projet Montréal .

La conseillère Mindy Pollak hérite de la mobilité durable et sécuritaire. Sa consœur Valérie Patreau sera responsable des parcs et de l’environnement tandis que Fanny Magini chapeautera celui de la culture. Le maire d’Outremont, Philipe Tomlinson, prend en charge l’enjeu du bon voisinage.

Ces comités seront tripartites et ainsi formés d’élu, de citoyens et de fonctionnaires.

«Ils vont travailler sur des mandats et non sur un ou deux sujets particuliers durant l’année, parce qu’on pense que c’est plus efficace avec des échéanciers clairs. Lorsqu’un mandat est terminé, ils pourront en commencer un autre», explique M. Tomlinson.

Ces missions restent pour la plupart à préciser. Le maire a néanmoins mentionné que son comité aura le rôle de former la table de concertation pour une meilleure relation avec la communauté hassidique.

Mme Pollak a aussi indiqué au dernier conseil d’arrondissement vouloir se pencher sur la sécurisation des ruelles et la bonification des pistes cyclables. Pour sa part, Mme Patreau souhaite donner sa priorité aux installations sportives et aux chalets dans les parcs ainsi que travailler sur le dossier du compostage.

Quant aux autres comités créés sous l’ancienne administration, deux seront jumelés aux nouveaux. Il s’agit de celui sur l’aréna qui tombera sous le ressort des parcs et de l’environnement et le transport actif sera annexé à la mobilité durable et sécuritaire.

Le comité sur l’avenue Laurier tirera bientôt sa révérence alors celui sur la circulation et le stationnement sera géré par une fonctionnaire qui traitera les demandes des citoyens.

En réflexion

Le seul conseiller de l’opposition au conseil d’arrondissement, Jean-Marc Corbeil, ne siège sur aucun comité. L’élu du parti Ensemble Montréal informe s’être vu offrir la possibilité d’être membre sur le groupe parc et environnement, mais il est toujours en réflexion avant de prendre une décision.

«Je vais voir quels genres de mandats sont donnés. S’ils me conviennent, je ne verrais pas pourquoi je n’y participerais pas», affirme M. Corbeil.

Il espère que le comité aura des objectifs utiles comme, par exemple, trouver des solutions pour réduire les gaz à effet de serre.

Articles récents du même sujet