Outremont & Mont-Royal

Comment lutter contre le harcèlement dans les arts visuels

empty form in art museum Photo: Istock

Comme tous les milieux, celui des arts visuels connaît des situations de harcèlement psychologique ou sexuel, et de violences. Fin octobre, le Regroupement des artistes en arts visuels (RAAV) ainsi que la ressource juridique L’Aparté ont mis en place un webinaire afin de montrer comment les violences et le harcèlement peuvent prendre forme dans le milieu, et quels sont les moyens pour y faire face.

L’Aparté a vu le jour en 2018 après le mouvement #MoiAussi. Cette ressource, mise en place par l’organisme Juripop, offre gratuitement des services juridiques aux travailleurs du milieu culturel qui ont été victimes ou témoins de harcèlement.

Pour la directrice des opérations de l’Aparté, Virginie Maloney, le secteur des arts visuels représente 10% des demandes reçues par la ressource, selon un rapport d’avril 2021. En comparaison, le secteur le plus présent est celui de la télévision et du cinéma, avec 27%, tandis que le milieu de la musique représente 11%. Elle ajoute qu’à la suite de la vague de dénonciation dans le secteur culturel en juillet 2020, l’Aparté a connu une augmentation de 150% des demandes d’aide juridique.

Reconnaître le harcèlement

Les violences et le harcèlement peuvent avoir lieu n’importe où et n’importe quand. C’est d’autant plus le cas dans le milieu culturel et artistique, où les heures de travail sortent du cadre classique des horaires de jour pendant la semaine.

Afin de sensibiliser les artistes visuels à reconnaître les situations de harcèlement et à y réagir, le RAAV ainsi que la ressource juridique l’Aparté ont organisé un webinaire, Lutter contre le harcèlement dans le milieu des arts visuels, spécialement pour les artistes.

Lors du webinaire, les avocates de l’Aparté Pascale Lanctôt-Leroy et Angelica Brachelente ont exposé quelques situations fictives propres au milieu des arts visuels, afin d’aider les artistes à reconnaître le harcèlement. Ces exemples mettent en scène plusieurs acteurs du secteur, comme un collectionneur qui porte atteinte à la réputation d’un artiste après que ce dernier a refusé d’aller prendre un verre, ou un employé d’une galerie qui fait une remarque désobligeante à une artiste. Les violences peuvent provenir tout aussi bien d’un galeriste, d’un collectionneur, d’un visiteur d’une galerie que d’un autre artiste.

«On a eu des cas de harcèlement sexuel auprès d’artistes peintres par exemple, on en a eu aussi au niveau des photographes avec l’effet inverse, des photographes qui étaient de présumés agresseurs», énonce Virginie Maloney.

Accompagnement juridique

Que faire alors si l’on est témoin ou victime d’un acte de violence ou de harcèlement, dans les arts visuels ou dans un autre milieu culturel? L’Aparté propose un accompagnement pour se défendre. Cela peut prendre la forme du dépôt d’une plainte, d’un grief ou encore de l’organisation d’une médiation avec un employeur.

L’Aparté est un moyen permettant aux travailleurs culturels, et donc aux artistes visuels, de connaître leurs droits et les outils qui sont à leur disposition pour obtenir gain de cause. Le service est gratuit, et financé par le ministère de la Culture.

Loi sur le statut de l’artiste

De nombreux acteurs du milieu culturel, dont le RAAV, pressent le gouvernement du Québec à réformer la Loi sur le statut professionnel des artistes des arts visuels, des métiers d’art et de la littérature et sur leurs contrats avec les diffuseurs, pour plusieurs raisons, dont celle du harcèlement.

«La loi sur le statut de l’artiste présentement ne prévoit pas de dispositions particulières relativement au harcèlement sexuel», souligne la directrice générale du RAAV, Maryse Beaulieu.

Ainsi, les artistes n’ont pas toujours accès aux ressources mises en place. La loi actuelle n’assure pas l’adoption d’ententes collectives qui permettraient l’inclusion d’une clause pour prévenir les violences et le harcèlement.

C’est pourquoi plusieurs associations du milieu culturel proposent d’intégrer, grâce à une réforme, les articles relatifs au harcèlement présents dans la Loi sur les normes du travail (LNT), dans la loi sur le statut de l’artiste.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité d’Outremont – Mont-Royal.

Articles récents du même sujet