Outremont & Mont-Royal
14:20 21 juillet 2015 | mise à jour le: 21 juillet 2015 à 14:20 Temps de lecture: 3 minutes

Jeux panam: le sabreur Joseph Polossifakis remporte l’argent

Jeux panam: le sabreur Joseph Polossifakis remporte l’argent
Photo: Devin Manky /Comité olympique canadien

En finale des Jeux panaméricains de Toronto, le résident d’Outremont que l’on surnomme Polo, s’est incliné 15 – 9 devant l’américain Éli Dershwitz le 20 juillet. Au lendemain de sa défaite, Joseph Polossifakis se dit capable de remettre les choses en perspectives et d’apprécier davantage sa médaille d’argent.

«Je suis un peu déçu, je voulais entendre mon hymne nationale, mais avec l’année que j’ai eu, je réalise aussi que ce n’est pas banal d’avoir gagné la médaille d’argent», raconte-t-il, indiquant qu’il a vécu l’un des plus beaux moments de sa vie, alors que près de 1000 personnes scandaient son nom en chœur au centre sportif panaméricain de Scarborough.

Polossifakis souligne qu’avec un joueur de la trempe de Dershwitz, classé 17ème au monde, chaque détail compte. «J’ai fait quelques erreurs tactiques et je lui ai laissé prendre de l’avance dès la première période», explique-t-il.

«Les erreurs d’arbitrage m’ont déconcentrés, je sais que je dois travailler là-dessus, admet le sabreur. Lorsqu’elles se produisent dans des moments clés, ça m’affecte et je me fâche contre l’arbitre, et j’oublie que ce n’est pas mon adversaire.»

Quatre grands matchs
Polossifakis voulait affronter les meilleurs sabreurs du monde. Il a été servi lundi. «Contre le Brésilien c’était un très gros match, c’est l’un des meilleurs sabreurs sur le continent.»

«J’étais premier au classement après la ronde préliminaire», précise Joseph Polossifakis. L’athlète de 24 ans a battu 15-3 Stryker Weller, des Iles Vierges américaines, le Mexicain Julian Ayala Navarrete avec la marque de 15 à 8, et le Brésilien Agresta Renzo, 15-13.

À la blague, l’Outremontais affirme que les cris qu’il a lancé après la finale l’ont davantage fatigués que les quatre matchs réunis!

Compétition en équipe
Polossifakis doit donc se reposer après une journée de compétition intense, en vue des matchs en équipe qui se dérouleront le 23 juillet.

«Aujourd’hui j’ai de la difficulté à marcher comme il faut», précise le sabreur, qui accumule les compétitions et les journées d’entraînement depuis un mois et demi. Tout juste avant les jeux panam, il était aux Championnats du monde en Russie.

Huit équipes seront s’affronteront jeudi au sabre, alors que Joseph Polossifakis s’exécutera aux côtés de Marc Peros de Toronto et Shaul Gordon de la Colombie-Britannique.

Articles similaires