Outremont & Mont-Royal
10:18 16 septembre 2015 | mise à jour le: 11 janvier 2021 à 11:13 temps de lecture: 5 minutes

Mont-Royal: la fin de la livraison à domicile du courrier selon vos candidats

Mont-Royal: la fin de la livraison à domicile du courrier selon vos candidats

Afin d’aborder les enjeux locaux pendant la présente campagne électorale, TC Media a invité les candidats des principaux partis à présenter leur point de vue chaque semaine sur des enjeux locaux.

Cette semaine, nous voulions savoir ce que vos candidats comptaient faire pour pallier à la fin de la livraison à domicile du courrier?

Leur réponse, de maximum 150 mots, est publiée intégralement. La participation des candidats n’est pas obligatoire

Jade Bossé Bélanger, Bloc québécois

Les coupes dans les services de proximité constituent une aberration que le Bloc Québécois dénonce depuis le début. Non seulement cela a-t-il des impacts importants sur les populations vulnérables, comme les aînés ou les personnes handicapées, mais en plus, cela démontre l’incapacité de Postes Canada à s’adapter aux besoins du marché de 2015. Plutôt que de réduire son offre dans un service apprécié par les citoyens, Postes Canada aurait tout intérêt à moderniser son offre de livraison en utilisant le service de livraison de colis, actuellement rentable et en expansion, pour soutenir le secteur du courrier à domicile, dont les gens ont toujours besoin. Dans un Québec indépendant, nous n’aurions pas à subir ces décisions idéologiques et nous pourrions choisir d’axer notre service postal selon nos priorités, avec une approche moderne et rentable qui répond aux besoins de la population, particulièrement les personnes les plus vulnérables.

Anthony Housefather,Parti libéral

Le Parti libéral du Canada est opposé à la fin de la livraison du courrier à domicile et a annoncé que nous imposerions un moratoire sur cette mesure si nous sommes élus. En effet, la fin de la livraison du courrier à domicile affecte de manière disproportionnée les plus vulnérables dans notre société comme les personnes âgées et les personnes handicapées. Nous serions le seul pays développé dans le monde occidental qui ne livre pas le courrier à domicile. En tant que maire, je me suis opposé à cette mesure. Côte Saint-Luc, la Ville de Mont-Royal et de nombreuses autres municipalités sont ainsi intervenues dans une affaire judiciaire pour faire valoir que cette décision doit être arrêtée.

Tim Landry, Parti Vert

Un service de courrier quotidien à votre porte. Les Canadiens du 21e siècle méritent un service postal à leur porte. Postes Canada connait un déclin du service de courrier, mais une augmentation des livraisons de colis. L’incidence d’internet agit de deux façons : plus de courriels réduisent le nombre de lettres par la poste, tandis que le magasinage en ligne accroît le nombre de colis. Les petites entreprises dépendent beaucoup du service postal. Nous ne pouvons nous permettre de perdre une institution forte comme Postes Canada. Heureusement, Postes Canada est encore rentable. À l’avenir, elle doit être durable et rentable. Le STTP demande depuis longtemps une diversification des services. C’est particulièrement judicieux, car Postes Canada existe dans chaque collectivité, grande et petite. À mesure que les banques commerciales se retirent physiquement de nombreuses collectivités, Postes Canada peut offrir plus de services nécessaires à ses résidents. D’autres pays ont permis à leurs services postaux de vendre de l’assurance, de fournir des services bancaires et d’autres services aux collectivités éloignées. Le modèle Israélien où le service postal s’est diversifié grâce à la vente de soixante-dix produits et de services distincts est remarquable. Nous annulerons les dernières décisions de réduire la livraison à domicile et nous relancerons Postes Canada sur une voie profitable à tous

Robert Libman, Parti conservateur

Depuis quelques années, les Canadiens envoient de moins en moins de courrier. La société doit apporter des changements pour assurer l’avenir des services postaux pour tous, sans devenir un fardeau futur pour nos prochaines générations. En tant que chef de file sur le marché de la livraison des colis des consommateurs, la société doit aussi répondre à la demande croissante qui découle du magasinage en ligne. En seulement 8 ans, Postes Canada a perdu la livraison de plus de 1,4 milliard d’envois. En raison de ses pertes, Postes Canada a annoncé, en 2013, la fin d’une partie de la livraison du courrier à domicile et remplacée par un système de boîtes communautaires dans les quartiers. Avant même cette décision, les deux tiers des Canadiens recevaient déjà leur courrier dans des boîtes communautaires.  Toute société de la couronne se doit de bien gérer les fonds des contribuables et cette mesure nécessaire permettra des économies d’environ 500 millions $ par année. Nous savons déjà qu’il n’y aura pas de changement pour les résidences de personnes âgées, les immeubles d’habitation et condominiums où le courrier est livré à l’entrée. Cependant je tiens à vous assurer que pour les adresses qui reçoivent actuellement la livraison à la porte et qui devront faire la transition aux boîtes postales communautaires d’ici cinq ans, je serai là pour vous aider. Je travaillerai d’arrache-pied pour faciliter cette transition.

 

Articles similaires