Pointe-aux-Trembles & Montréal-Est

Un Grand pique-nique Victorien haut en couleur

Le pique-nique victorien se prépare un an d'avance, tout comme les costumes et accessoires Photo:

Vêtues de leurs plus beaux costumes du 19e siècle, 150 personnes se sont rassemblées à la maison Antoine-Beaudry de Pointe-aux-Trembles pour la 8e Édition du Grand pique-nique Victorien de Montréal. Un nouveau succès qui présage de belles activités en perspective pour le 375e de Montréal.

Le samedi 10 septembre, petits et grands étaient réunis sous une belle température, malgré la pluie en fin de journée, pour réaliser cet évènement qui les tient à cœur depuis huit ans. Adeptes du steampunk et véritables nostalgiques de la période victorienne, ces passionnés de costumes ont participé à différentes activités.

«C’était une journée amusante et relax, commente un des organisateurs de l’événement, Pierre Lavigne. Toutes les activités prévues se sont bien déroulées».
Pour M. Lavigne, l’époque victorienne représente «l’élégance et le savoir-vivre, la naissance de notre époque». Depuis qu’il a eu la piqure il y a huit ans, il concentre beaucoup de son temps à préparer cet évènement chaque année, notamment dans la création des costumes. «Nous les réalisons toute l’année, lance-t-il. Cela peut parfois prendre jusqu’à un an pour créer une robe brodée ; les accessoires sont aussi très importants dans l’univers victorien.»

Le 375e de Montréal : «un incontournable»
Le mouvement, qui prend de l’ampleur chaque année, est ouvert et s’adresse à tout le monde. Le groupe Steampunk Montréal, qui a une base victorienne, est un groupe assez marginalisé, selon M. Lavigne, et doit souvent faire appel à l’imaginaire : «Ils ont peu d’endroits où se regrouper et ont hâte de participer aux différentes activités prévues du 375e de Montréal.»

En effet, plusieurs événements publics, des animations ou encore des conférences sont au programme à compter de février 2017 pour fêter l’anniversaire de Montréal. L’organisme Les Amis de la culture de la Pointe aimerait d’ailleurs s’engager «par le biais d’évènements culturels de circonstance qui s’ajouteraient à cet évènement bien singulier», explique la présidente, Lucie Dufort.
De leur côté la Chambre de commerce de la Pointe-de-l’Île compte également apporter sa pierre à l’édifice, des discussions avec le Grand pique-nique Victorien sont actuellement en cours.

Articles récents du même sujet