Pointe-aux-Trembles & Montréal-Est
15:22 21 août 2017 | mise à jour le: 21 août 2017 à 15:40 Temps de lecture: 2 minutes

Un comité pour promouvoir la relève artistique

Un comité pour promouvoir la relève artistique
Photo: Ralph-Bonet Sanon | TC MediaLa pianiste Justine Charland s’exécute pendant que peignent les artistes Jessy John MacMillan et Fabien Bouvet au loin.

Un nouveau comité d’artistes tentera d’empêcher une fuite de jeunes artistes à l’extérieur de Rivière-des-Prairies Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles.

«On a énormément de talents à Pointe-aux-Trembles, mais beaucoup de jeunes artistes quittent le coin pour leurs études ou autres. Le comité pourra trouver des occasions de les mettre en valeur», plaide le jeune musicien Alexis Brien-Langevin, coordonnateur du comité Relève Point’Arts.


À ce sujet:


Le comité a notamment tenu son premier symposium d’art contemporain, Art’spiration, le samedi 19 août dernier à la Maison du citoyen. Cinq jeunes artistes de Rivière-des-Prairies Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles se sont alors laissé inspirer par l’improvisation de cinq jeunes musiciens de l’arrondissement pour peindre des toiles.

L’artiste Estephania Ruiz peint avec ses collègues Inès Barthelet et Daniel Gomez en arrière-plan.

Les artistes âgés de 18 à 36 ans et tous étudiants actuels ou diplômés du Cégep Marie-Victorin s’exécutaient devant public, Accompagnée d’élus municipaux, la mairesse de l’arrondissement, Chantal Rouleau, a tenu à les féliciter et à les encourager à tenir d’autres événements du genre.

«C’est tellement inspirant, émouvant même, de vous voir travailler tous ensemble, musiciens et peintres. Bravo! On en veut d’autres choses comme ça», a déclaré Mme Rouleau.

Le nouveau comité planifie déjà la tenue d’un événement appelé «Frissons et obsession» le 29 octobre prochain à Rivière-des-Prairies. Il fait partie du regroupement Les Artistes Point’Arts, né l’an dernier et comptant aujourd’hui 70 membres.

«Au début, c’était surtout des gens de Pointo, mais là on a du monde de RDP, de Montréal-Nord, de Repentigny. Ça grossit et ça juste un an qu’on existe», observe avec enthousiasme M. Brien-Langevin.

Articles similaires