Actualités

Exposition: le passé du Chemin du Roy conjugué au présent

Exposition: le passé du Chemin du Roy conjugué au présent
Photo: Amélie Gamache/Avenir de l'EstPointe-aux-Trembles est à l’honneur dans une des sections de l’exposition. Vous y trouverez des photos et de l’information sur l’hymne du quartier, la Maison Beaudry ainsi que la Place du village, où les premiers pionniers européens avaient érigé une forteresse afin de protéger l’entrée de l’île

This slideshow requires JavaScript.

Jusqu’au 10 février se déroule l’exposition Le grand chemin royal de la colonie, qui met en vedette 200 photographies racontant l’histoire actuelle du mythique Chemin du Roy, plus vieille route carrossable en Amérique du Nord, qui passait entre autres par Pointe-aux-Trembles.

Huit ans après sa première exposition Chemin du Roy, le photographe et éducateur Raymond Gervais récidive avec une suite sur le même thème, cette fois avec des photographies numériques.

Absentes lors de la première mouture, les villes de Québec et Montréal ont de plus été incluses dans le voyage que nous propose l’artiste, enseignant en sciences au secondaire maintenant retraité. Un voyage qui met en vedette plusieurs habitants croisés le long du parcours.

« C’est un bonheur pour moi d’enquêter, de montrer comment l’on vit maintenant sur le Chemin du Roy, et de regarder tous les changements qui sont intervenus, affirme M. Gervais.  Cela contribue à comprendre d’où l’on vient et ce que le futur nous réservera en fonction de nos actions. »

Des textes informatifs, bellement rédigés par l’auteure Alice Lachance, accompagnent chacune des photographies, sur des panneaux réalisés par le graphiste Denis Jobin. Vous pourrez de plus y trouver les coordonnées géographiques exactes des endroits où les images ont été croquées.

« J’espère développer chez les visiteurs un désir intense de parcourir Le Grand Chemin Royal de la colonie, ce frère terrestre du majestueux fleuve Saint-Laurent, ajoute l’évident passionné. Si je peux contribuer un peu à favoriser le tourisme, j’en serais vraiment ravi. »

À la Maison de la culture de Pointe-aux-Trembles, 14 001 Notre-Dame Est.

 

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *