Actualités

Hommage au kayakiste disparu

Hommage au kayakiste disparu
Photo: Gracieuseté Éco de la Pointe-aux-PrairiesMichel Lajoie accueille des participants avant une sortie sur le fleuve pour l’Éco de la Pointe-aux-Prairies.

Les témoignages de sympathies abondent sur les réseaux sociaux pour rendre hommage à l’instructeur de kayak Michel Lajoie, décédé le 5 janvier lors de sa traditionnelle excursion de groupe du jour de l’an sur le fleuve Saint-Laurent.

Originaire de Rivière-des-Prairies, M. Lajoie organisait depuis plusieurs années des sorties en kayak pour l’Éco de la Pointe-aux-Prairies avec Enviro Kayak, organisme qu’il a fondé et qui fête son dixième anniversaire dans de tristes circonstances.

« Il a réellement transmis sa passion aux gens de l’arrondissement ici, témoigne Charlie-Anne Bonnet, directrice de l’Éco de la Pointe-aux-Prairies. La sécurité était une priorité pour lui, nous sommes tous convaincus qu’il n’a pas pris de risques. »

Le Comité Zip Jacques-Cartier a également rendu hommage au disparu, via communiqué, soulignant son implication « dans la démocratisation du fleuve et ses accès. Il est l’un des pionniers à avoir inauguré la Route bleue du Grand Montréal en plus de l’avoir bâtie avec nous. »

De nombreux kayakistes pleurent son départ, et souligne le dévouement, la passion et la gentillesse de l’homme de 56 ans, un moniteur de niveau III expérimenté.

Sur la page Facebook de l’organisme, le personnel de d’Enviro Kayak a rendu hommage à son « ami, patron, mentor, instructeur et clown du dimanche ».

Le lendemain de l’incident, une vingtaine d’amis du défunt se sont d’ailleurs rassemblées près du lieu où l’homme a perdu la vie « non pas plus pour pleurer [sa] disparition, mais pour [lui] rendre hommage »,  peut-on également y lire. Des gerbes de fleurs furent lancées à l’eau.

Il laisse dans le deuil son épouse Ginette Giroux, ses trois enfants, son frère et de nombreux autres parents et amis.