Une pâtisserie artisanale du Vieux-Pointe-aux-Trembles ferme ses portes

Une pâtisserie artisanale du Vieux-Pointe-aux-Trembles ferme ses portes
Photo: Amélie Gamache/Métro MédiaLes Délices du Papatissier avait pignon sur rue depuis le printemps 2018, après avoir mené son entreprise à partir de chez lui durant plus de deux ans.

Le propriétaire de l’une des rares pâtisseries artisanale du Vieux-Pointe au Trembles, Les Délices du Papatissier, annonce la fermeture « effective immédiatement » de son commerce.

La décision, « pas facile et très réfléchie » a été prise afin de retourner auprès de ses enfants et sa conjointe, précise Francis Béland dans une vidéo publiée ce mardi sur la page Facebook de l’établissement de la rue Victoria.

Rejoint par téléphone, le pâtissier a ajouté qu’il s’agissait également d’une décision d’affaires, l’aventure de son atelier n’ayant pas été rentable.

« Les ventes n’étaient pas au rendez-vous, admet-il. Ce sont souvent les mêmes personnes qui consomment ce genre de produits, il y a une mentalité à changer »

Quelques desserts sont toujours disponibles à la Boucherie des Trembles et à la cafétéria du Centre Roussin, jusqu’à épuisement des stocks.

Sortir des grandes bannières
M. Béland a profité de l’occasion pour lancer un appel aux citoyens, les exhortant à encourager les commerçants locaux.

« Il y a des entrepreneurs qui se donnent corps et âmes pour vous donner des produits de qualité, qui diffèrent des grandes chaînes de distribution », a-t-il plaidé, citant le Café Les fraîches, La Pointe au café, Huile et Vinaigre, Les gourmandises d’Élie, la Crèmerie Le tropique et la Boucherie des Trembles.

Bien que la pâtisserie n’était pas membre de l’Association des commerçants et professionnels du Vieux-Pointe-aux-Trembles, la présidente de l’organisme, Joanne Paiement, déplore sa fermeture.

« C’est très triste. Perdre un marchand, c’est déjà beaucoup. C’était un véritable artisan, il avait un excellent produit », a-t-elle réagi avant de souligner que l’association peut aider les commerçants en difficulté.

Commentaires 4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • David Ste-Croix

    Je trouve dommage la fermeture de la petite boulangerie artisanale. Par contre, je ne connaissais même pas son existance et pourtant j’habite pointe-aux-trembles depuis quelques année.

  • Joanne Paiement

    Perdre un artisan c’est perdre un artiste.La passion est au rendez-vous mais un rendez-vous ne se prend jamais seul. L’entrepreneur en plus de développer, peaufiner, faire valoir, comprendre le marché, se distribuer, se publiciser, faire de la recherche, du développement, emballer, livrer et j’en oublie, doit évoluer avec des tendances qui deviennent actuellement un courant important. Ajoutons des recherches personnelles, des analyses des consommateurs, la conaissance parfaite de ses produits, savoir les promouvoir et espérer que la santé sera au rendez-vous. Les pressions sont énormes, on ne s’improvise pas entrepreneurs c’est une vocation. Si je peux me permettre un conseil aux futurs entrepreneurs ce serait celui-ci: laissez-vous conseiller par d’autres entrepreneurs, vous aurez l’heure juste, rejoignez des petits groupes de soutien, ayez des mentors qui ont vécu la réalité des entreprises de l’intérieur. M.Béland quitte pour des raisons familiales entres autres. mais il est la preuve que parfois les charges sont tellement grandes que certains choix deviennent inévitables et pénibles. Chapeau à vous Francis et en effet le soutien de la communauté est indispensable pour créer un milieu de vie. Je vous souhaite de garder précieusement vos recettes qui ont contribué à réjouir pas mal de gens une petite pointe à la fois.
    Salut Francis, bienvenue chez nous.
    Joanne Paiement pour Huile et Vinaigre

  • Marie Camirand

    c’est trop triste ! nous étions clients chez toi et encore hier, nous avons dégusté une excellente tarte au citron !
    nous étions si heureux d’avoir un artisan comme toi à Pointe-aux-Trembles ! cependant, ta visibilité n’était pas très présente! fallait le savoir que tu étais là ! enfin je te souhaite le meilleur pour l’avenir !
    Marie et Denis de la 15ième Ave

    • Diana

      C’est vrai. C’est un ami qui m’a parlé de vous sinon je n’aurais pas connu votre existence. Prenez une pause mais revenez ! 😉 dans un coin plus achalandé ? En fournissant les cafés pour ventes à la pointe ? En vendant aux délices d’ely ? Il y a quelques chose à faire ! Bonne chance