Place aux jardins collectifs à Montréal-Est

Place aux jardins collectifs à Montréal-Est
Photo: Archives Métro MédiaLes activités de jardinage collectif et les différents ateliers qui seront offerts s’adressent autant aux jeunes, aux adultes qu’aux aînés.

Un jardin collectif, dont la majorité des récoltes ira au comptoir alimentaire Action Secours Vie d’espoir, verra le jour cet été sur la rue Marien à Montréal-Est.

Le projet, fruit de la collaboration d’une dizaine d’organismes et coordonné par le Réseau alimentaire de l’Est de Montréal (RAEM), se veut également éducatif.

« Nous visons l’augmentation de la production locale de fruits et légumes, dans un schéma de partenariat et en soutien au comptoir alimentaire, explique Charlotte Petitjean, coordonnatrice du RAEM. Il y a également tout un volet d’activités d’éducation et de sensibilisation aux saines habitudes alimentaires. »

Atelier de cuisine, de compostage et d’information sur les pollinisateurs ou les plantes mellifères sont entre autres au programme, le tout donné par un animateur horticole.

Par mesure sécuritaire préventive, vu la possibilité de contamination des sols, toutes les cultures seront faites hors-sol, dans des pots en géotextile ou des bacs de bois. Les structures seront aménagées sur une surface de 400 mètres carrés où certaines sections seront accessibles aux enfants ou aux personnes à mobilité réduite.

Les récoltes, biologiques, seront partagées entre les participants bénévoles et le comptoir alimentaire, situé à quelques pas du jardin. Une partie servira également aux ateliers de cuisine.

Les responsables visent l’aménagement de sites supplémentaires dans les prochaines années, ou l’agrandissement du site actuel.

Une consultation sera prochainement menée auprès de différentes organisations de la Ville pour sonder leur intérêt à une éventuelle participation au jardinage ou aux activités complémentaires. Le sondage permettra par la même occasion d’identifier quels fruits, légumes et fines herbes suscitent davantage l’envie d’éventuels participants.

« La beauté du projet réside également dans son partenariat réunissant municipal, communautaire, acteur privé et institution publique », tient à souligner Mme Petitjean.

La Ville de Montréal-Est gère le contrat de location du terrain en plus de fournir des installations, tels un abri solaire et des clôtures.  L’entreprise Énergie Valéro et la Direction régionale de la santé publique soutiennent également financièrement le projet.

Commentaires 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • alain

    cool il a tu un jartin conmetautaire ou un platte des fruir et des plante pour nous ausis ou un jour a montreal-est