Un début de saison sans capitaine pour les Rangers de Montréal-Est

Un début de saison sans capitaine pour les Rangers de Montréal-Est
Photo: GracieusetéL’entraîneur Cantini promet une équipe travaillante et rapide, et se réjouit de l’arrivée de plusieurs jeunes joueurs dans la formation.

Si les Rangers de Montréal-Est débutent ce samedi leur saison sans capitaine en titre, la situation ne gêne pas l’entraîneur Gianni Cantini qui se montre confiant de voir sa troupe se souder et remporter du succès.

L’équipe montréalestoise qui fera vibrer les murs du Centre récréatif Édouard-Rivest présentera cette année un nouveau visage à ses partisans.

Son capitaine, le défenseur Charles Robidas, a été envoyé dans les derniers jours aux Shamrocks du West-Island en compagnie du défenseur Brandon Lévesque et d’Alexis Gaboury-Potvin, l’un des plus prolifiques attaquants lors de la dernière saison.

«On veut des joueurs qui respectent nos valeurs d’engagement et de discipline et qui sont là pour les bonnes raisons et cadrent avec notre environnement, affirme l’entraîneur Cantini. Cela n’a pas été une décision facile, mais on croit que les joueurs obtenus correspondent davantage à ce que l’on recherche.»

En retour, les Rangers ont mis la main sur les défenseurs Simon Trottier et Nicolas Kakouras ainsi que l’attaquant Nicolas Ranno, un jeune prodige de 19 ans ayant récolté 52 points en 47 parties avec l’Arctic de Montréal-Nord en 2018-2019.

C’est justement au Shamrocks que se frotteront les Rangers ce samedi, sans avoir nommé un nouveau capitaine.  «On veut voir comment les choses vont se dérouler, est-ce que l’un des joueurs va se démarquer en tant que le leader, explique Gianni Cantini. Sinon, ça va être une affaire de leadership de groupe.»

Pour ajouter au défi, il est probable que les nouveaux meneurs doivent inspirer l’équipe sans l’apport de l’attaquant vedette Alec Malo, qui devrait aussi être échangé prochainement, confie M. Cantini.

De hautes attentes

Malgré les trois défaites en quatre matches lors de la présaison, l’entraîneur affirme avoir confiance en l’équipe qu’il a sous la main. «On aime vraiment le mixte de jeunes et de vétérans, assure-t-il. On s’attend entre autres à beaucoup de choses du jeune Justin Boulet et de Christophe Bohémier», qui a brillé lors de son arrivée avec l’équipe l’an dernier en amassant 17 points lors de ses 12 premiers matches.

Soulignons que deux recrues ont causé la surprise en se présentant au camp ouvert et en se taillant un poste «à coup de coudes et de courage», soient Jérôme Gignac et Émeric Rondeau.

De retour dans l’enlignement pour une deuxième saison, le défenseur William Smith devrait de son côté s’imposer comme pilier à la défense, selon M. Cantini.

«Cette année la ligue a beaucoup de parité, et c’est difficile de faire des projections, avance l’entraîneur. Les trois premières places dans notre division sont assurées d’une place en série et c’est ce qu’on vise.»

Rappelons que lors de la dernière saison, après avoir terminé 8e au classement général, l’équipe montréalestoise a été vaincue lors de cinq des six parties qu’ils ont disputées lors de la première ronde des confrontations du tournoi printanier.

L’ouverture locale aura lieu le 13 septembre, alors que les Rangers recevront les Braves de Valleyfield à 19h30.