Un nouveau visage pour l’école Montmartre

Un nouveau visage pour l’école Montmartre
Photo: Elena Broch/Avenir de l'estL'agrandissement de l'école Montmartre a été officiellement inauguré.

Un peu plus de 7M$ auront été nécessaires à l’agrandissement de l’école primaire Montmartre. De nouveaux espaces sont maintenant disponibles pour les écoliers de Pointe-aux-Trembles.

L’agrandissement de l’école Montmartre a été officiellement inauguré le 18 octobre, en présence de Miville Boudreault, président de la commission scolaire de la Pointe-de-l’île (CSPI) et de son équipe, de Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports, responsable de la métropole et de la région de Montréal ainsi que de Caroline Bourgeois, mairesse de l’arrondissement de Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles.

Après plus d’une année de travaux, l’établissement est fin prêt à servir ses 363 élèves.

This slideshow requires JavaScript.

Des besoins « criants » sur la Pointe-de-l’Île

Une occasion de procéder à une visite guidée par l’architecte du projet, Patric Sabourin, du cabinet TLA. Financé à hauteur de 7,1M$ par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, l’agrandissement comprend un nouveau gymnase, trois classes de maternelle, une bibliothèque, une salle polyvalente et un toit végétalisé pour la mise en place d’un potager. La cour des élèves du préscolaire, les bureaux du personnel, la salle des enseignants ainsi que l’aménagement paysager ont aussi eu le droit à un coup de jeune.

Patric Sabourin, architecte, a expliqué son projet : « L’idée a été de regrouper les structures communautaires, comme la salle polyvalente qui sert aussi au service de garde, le double gymnase dans l’agrandissement pour la séparer de l’espace académique. »

Dans le cadre de l’enveloppe de 2,3G$ allouée par le ministère de l’Éducation et de l’enseignement, pour la rénovation des écoles, annoncée en septembre dernier, plus de 70M$ sont destinés à la CSPI. Argent qui servira à de futures rénovations, notamment à l’école Montmartre, a annoncé Miville Boudreault.

À cet investissement de 2,3G$, viennent s’ajouter les 1,7 milliard du gouvernement de la Coalition avenir Québec, pour la construction et l’agrandissement des écoles au Québec, annoncés dans l’été. À ce propos, Chantal Rouleau a souligné : « Le gouvernement a compris l’importance d’avoir de belles écoles. Les besoins étaient criants ici dans la circonscription. »