Pointe-aux-Trembles & Montréal-Est
13:53 10 janvier 2020 | mise à jour le: 10 janvier 2020 à 13:53 temps de lecture: 2 minutes

RDP-PAT : sauveteuse congédiée pour avoir menti sur sa formation en premiers soins

RDP-PAT : sauveteuse congédiée pour avoir menti sur sa formation en premiers soins
Photo: Clara Loiseau

Une sauveteuse de l’arrondissement de Rivière-des-Prairies – Pointe-aux-Trembles a été congédiée après avoir menti au sujet sa formation en premier secours.

Embauchée en février 2019, l’employée col blanc a accepté une «proposition malhonnête» de la part d’une monitrice de sauvetage. Cette dernière avait proposé à la nouvelle employée municipale de «suivre un cours de premiers soins général de 16 heures et ce, sans se présenter au cours», indique l’arrondissement.

Grâce à cela, la nouvelle employée a reçu sa carte générale de premiers soins. Ce n’est que le 22 octobre dernier, soit 9 mois plus tard, que l’employeur apprend la supercherie. L’arrondissement suspend alors son employée «pour fin d’enquête».

Une semaine plus tard, l’employée et la monitrice de sauvetage sont rencontrées et confirment les faits. La sauveteuse confirme alors avoir travaillé un total de 44 heures avec sa carte de premiers soins, faussement acquise.

Les élus de l’arrondissement de Rivière-des-Prairies – Pointe-aux-Trembles ont donc approuvé la recommandation de congédiement pour «faute grave brimant ainsi le lien de confiance avec l’employeur».

La certification de premiers secours général fait partie des documents obligatoires pour être employé par la Ville de Montréal à titre de sauveteur.

Articles similaires