Pointe-aux-Trembles & Montréal-Est
17:43 28 janvier 2020 | mise à jour le: 28 janvier 2020 à 17:44

Montréal-Est modifie son zonage pour encadrer l’industrie du cannabis

Montréal-Est modifie son zonage pour encadrer l’industrie du cannabis
Photo: iStock

La ville de Montréal-Est modifie son règlement de zonage afin d’exclure la culture, la vente ou la transformation du cannabis d’une grande partie de ses zones commerciales et industrielles. Cela pour encadrer les pratiques de l’industrie du cannabis et les éloigner des citoyens.

La Ville entend par cette modification, éloigner les entreprises du domaine de ses zones résidentielles. « On veut être plus sévères pour éviter les nuisances, notamment olfactives, et les éloigner des citoyens », explique Robert Coutu. Selon l’édile, des entreprises en lien avec le cannabis ont manifesté leur intérêt pour une implantation à Montréal-Est. Cette bénéficie de nombreux pieds carrés de terrains vacants.

Mais la municipalité souhaitait en amont « encadrer les futurs développement », sans les écarter totalement. « Nous avons déjà des entreprises de ce type sur notre secteur », justifie-t-il.

Le maire pointe cependant une zone industrielle située à l’extrême est de la Ville comme ayant « des caractéristiques intéressantes pour permettre d’intégrer au sein des futurs parcs industriels ». La production et la transformation y seront autorisées par ce nouveau règlement.

Pour le président de l’Association québécoise de l’industrie du cannabis (AQIC), Michel Timperio, « est légale et encadrée ». C’est une décision, selon lui, « non-rationnelle et basée sur l’émotion ».

Il précise par ailleurs que ces « industries sont assujetties à des contraintes au niveau provincial » et ne peuvent pas s’installer n’importe où, « comme ne pas aller à proximité des écoles ». Le président de l’AQIC pense que de telles décisions au niveau municipal pourrait « indirectement pousser les consommateurs vers l’industrie illégale ».

Montréal-Est n’est pas le premier secteur à modifier ses règlements pour éloigner les industries du cannabis. En mai dernier, Saint-Léonard avait totalement interdit la vente et la production de cannabis sur son territoire. Montréal-Nord, lui, avait modifié son règlement pour encadrer ces pratiques en allouant l’extrême sud de la Ville pour l’accueil de compagnies.

Articles similaires