Pointe-aux-Trembles & Montréal-Est
13:34 24 décembre 2020 | mise à jour le: 16 février 2021 à 19:59 temps de lecture: 3 minutes

2021: plusieurs projets pour Montréal-Est, promet Robert Coutu

2021: plusieurs projets pour Montréal-Est, promet Robert Coutu
Photo: Coralie Hodgson/Métro MédiaLe maire de Montréal-Est Robert Coutu entrevoit de grands projets pour sa ville en 2021.

Les projets ne manqueront pas en 2021, promet le maire de Montréal-Est, Robert Coutu. À l’agenda en cette année électorale: développement immobilier, gel de taxes et déviation du tracé du REM.

Au lendemain du dépôt du budget municipal pour 2021, d’une teneur de 49,5 millions de dollars, M. Coutu s’estime «très content». Bien que 2020 ait été teintée par la pandémie, le maire estime que «Montréal-Est est en très bonne santé financière.»

«Ça prouve que notre Ville est en plein développement, autant résidentiel qu’industriel. Je suis très excité pour la suite des choses», affirme-t-il.

Au budget figure notamment un projet de réaménagement de l’Hôtel de Ville, pour lequel 2 M$ seront investis. De plus, une deuxième phase de travaux est prévue au Centre récréatif Édouard-Rivest.  Une somme de 1,5 M$ y sera investie en 2021, pour un total de 4M$ sur trois ans. Le début des deux projets est prévu pour le printemps prochain.

M. Coutu soutient que plusieurs projets immobiliers verront le jour en 2021 sur son territoire. Sans les nommer, le maire indique que des investisseurs sont intéressés par les terrains vacants de la Ville.

Le maire souligne notamment qu’un projet comptant «12 gros bâtiments» devrait voir le jour sur un site situé entre l’autoroute 40 et le boulevard Henri-Bourassa. Les détails devraient être dévoilés prochainement.

Revendication pour le REM

Avec «tous ces projets» de développement sur la table, M. Coutu trouve «inconcevable» qu’aucune station n’ait été prévue à Montréal-Est dans le tracé du REM de l’Est présenté par Québec en décembre. Il entend d’ailleurs lancer une offensive dès 2021 à cet effet.

Soulignant que ses concitoyens vivant au sud de la rue Sherbrooke sont laissés pour compte par le tracé, il croit que les nombreux travailleurs qui viendront à Montréal-Est pour les «projets d’envergure» auront besoin d’un mode de transport.

«Je pense qu’une fois que la Caisse de dépôt va connaitre tous les projets qu’on a, ils vont se raviser (…). Je m’attends non seulement à faire dévier le tracé, mais aussi à faire ajouter des stations», soutient-il.

Gel de taxes

Afin de contrer les impacts négatifs de la pandémie, l’administration montréalestoise a prévu au budget un gel des taxes foncières pour le secteur résidentiel, incluant la catégorie des 6 logements et plus.

Pour leur part, les industries et les entreprises du secteur commercial verront leurs taxes respectivement augmenter de 2,0 et 2,5 %. Le maire rappelle cependant que les taxes des commerçants ont été baissées de 2,8% en 2020 et qu’une aide financière a été octroyée aux commerces affectés par les travaux du projet Broadway, dont la majeure partie a été complétée en décembre.

Élections 2021

Déjà «prêt» pour les élections de novembre 2021, M. Coutu a confiance qu’il pourra remporter un quatrième mandat.

«J’ai encore plein idées. Je suis encore jeune, j’ai encore plein d’énergie. Je veux finir nos projets, on va mettre Montréal-Est sur la plaque.»

Robert Coutu voit un grand potentiel à sa ville, notamment en raison des nombreux terrains vacants disponibles. Son objectif est d’augmenter les revenus de 50% d’ici 10 ans.

«On va redevenir une des villes les plus développées au Canada. (…) Il y a des gros, gros, gros projets qui s’en viennent.»

Articles similaires