Pointe-aux-Trembles & Montréal-Est

Se (re)connecter avec la nature avec l’artiste Carolline Auclair

Carolline Auclair artiste
L’exposition photo est accessible du 3 juillet jusqu’au 6 septembre, à la Maison Antoine-Beaudry. Photo: Gacieuseté Carolline Auclair

Dans le cadre de la Vague estivale 2021, l’artiste Carolline Auclair est invitée à exposer ses œuvres et à performer. Au travers de ces deux évènements, l’artiste multidisciplinaire tient à renouer le lien entre l’humain et la nature. Montrer toute l’importance de la Terre-Mère avec une exposition photo et une performance unique qui poussent toujours plus à la réflexion.

«Tout le monde est capable d’apprécier la nature», s’exclame Carolline Auclair. Mais la relation qu’elle entretient avec elle et l’amour qu’elle lui porte sont incomparables.

Il y a tout juste trois ans, Mme Auclair s’est installée à Pointe-aux-Trembles. L’Est est un endroit de l’île de Montréal côtoyant la nature avec lequel elle est tombée en amour. «Ici, la conscience s’éveille davantage quand on est entouré d’espaces verts», dit-elle.

C’est d’ailleurs au sein du parc Marcel-Léger à la Maison Antoine-Beaudry qu’elle présentera sa performance artistique unique en pleine nature. Elle tient à éveiller les consciences et à mettre en exergue les relations liant l’être humain au fleuve Saint-Laurent.

Expo photo

Dans un autre temps, elle exposera pour la première fois ses œuvres photographiques. Sept séries de photos seront présentées lors de l’exposition intitulée Les chants lumineux et paisibles.

Elle regroupe des trouvailles atypiques naturelles à l’image de la série Les cœurs, ou bien plus engagées socialement, avec une série qui aborde le féminisme. Ce sujet lui tient à cœur en tant que «fille, femme, mère, grand-mère, enseignante», souligne-t-elle.

Vague temporelle aborde le rapport avec le temps amenant aussi les sujets comme les flots migratoires dans le monde et l’urgence du temps qui passe.

Carolline Auclair tient à élever les consciences à travers son art et montrer également à quel point la nature est importante à l’équilibre de chacun.

L’artiste se dit ravie et heureuse de pouvoir exposer dans le quartier qu’elle habite et pour lequel elle voue une affection particulière.

L’exposition photo est accessible du 3 juillet jusqu’au 6 septembre à la Maison Antoine-Beaudry. L’entrée est libre.

Par ailleurs, la performance artistique se déroulera dans le parc Marcel-Léger dans le cadre de la programmation culturelle de la Vague estivale 2021 le 28 août. La réservation est obligatoire au 514 872-2240 .