Pointe-aux-Trembles & Montréal-Est

Montréal-Est: l’accès aux poulaillers pourrait être facilité

Aucun permis n’a été délivré depuis 2020, selon la ville. Photo: Archives, Métro Média

Bien qu’il soit permis d’avoir des poules à domicile à Montréal-Est depuis 2020, aucun citoyen n’a reçu de permis en ce sens à ce jour. Afin de remédier à cette situation, un avis de motion demandant de simplifier le processus a été déposé au conseil de Ville.

La proposition, déposée lors de la séance du conseil du 19 janvier, suggère de retirer l’obligation de fournir un plan du projet d’implantation pour une demande de certificat d’autorisation pour une remise ou un poulailler.

La complexité du plan du poulailler qui doit être proposé pour l’obtention du permis aurait poussé certains citoyens à se plaindre auprès de la Ville, soutient la mairesse, Anne-St-Laurent. «Ça peut coûter des sous, et c’est vraiment compliqué», a-t-elle expliqué.

En effet, selon le service des communications de la Ville, aucune demande de permis n’a été reçue par la Ville pour un poulailler, et aucun permis permettant la possession de poule n’a donc été délivré depuis l’entrée en vigueur du règlement le permettant en mars 2020.

Ce phénomène a été observé dans d’autres municipalités et arrondissements permettant d’avoir des poules. Peu de permis avaient été émis notamment en raison des prérequis contraignants du projet, tels que fournir un plan du poulailler avant sa construction.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de Pointe-aux-trembles & Montréal-Est.

Articles récents du même sujet