Pointe-aux-Trembles & Montréal-Est

Plus de 14 M$ pourraient être investis pour la Maison Gisèle-Pomerleau

La directrice du Centre des femmes ME/PAT, Dorette Mekamdjio, la présidente du Centre des Femmes de ME/PAT, Caterina Vittore, et la députée de Pointe-aux-Trembles, Chantal Rouleau, lors du déjeuner-échange du 29 avril. Photo: Coralie Hodgson, Métro Média

Le financement pour la création de la Maison de deuxième étape Gisèle-Pomerleau a été annoncé officiellement vendredi. L’investissement qui pourrait atteindre plus de 14 M$ permettra non seulement d’offrir de l’hébergement aux femmes victimes de violence conjugale, mais aussi de leur octroyer une subvention d’aide au logement.

Lors d’un déjeuner-échange tenu au centre Roussin le 29 avril, en compagnie des membres du Centre des femmes Montréal-Est-Pointe-aux-Trembles, la députée de Pointe-aux-Trembles, Chantal Rouleau, a rappelé les féminicides survenus dans le secteur au cours des dernières années.

Dans ce contexte, la ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal a salué la mise sur pied prochaine de la Maison de seconde étape.

Le gouvernement fédéral y investira plus de 11,7 M$ dans le cadre de la Seconde Entente Canada-Québec concernant l’Initiative pour la création rapide de logements.

Les futurs locataires de l’immeuble de 20 logements pourraient aussi bénéficier d’une aide additionnelle pour se loger par l’entremise du Programme de supplément au loyer de la Société d’habitation du Québec (SHQ). L’aide, qui pourrait atteindre près de 2,5 M$ sur 20 ans, serait assumée à 90% par la SHQ et à 10% par la Ville de Montréal.

Ce financement permettra à des femmes d’accéder aux logements en payant seulement 25% de leur revenu pour y résider. Un investissement que salue Mme Rouleau, qui reconnaît du même souffle qu’il y a un manque de logements abordables à Montréal.

«Merci de croire en nous pour faire cette maison pour les femmes et d’avoir foncé pour qu’on fasse ça assez vite. On en a vraiment, vraiment besoin», a souligné Caterina Vittore, présidente du Centre des femmes de ME-PAT.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet