Pointe-aux-Trembles & Montréal-Est

Petits et grands coups de coeur dans l’Est

Raynald Arsenault et Rose-Aline Babin apprécient entre autres Pointe-aux-Trembles pour ses pistes cyclables. Photo: Coralie Hodgson / Métro

Notre journaliste est allée à la rencontre de citoyens de Pointe-aux-Trembles et de Montréal-Est. Voici quelques-uns d’entre eux qui nous partagent leurs endroits de prédilection dans le quartier.

Nicole Dorion



«Il y a plein de parcs, d’attractions, des spectacles pas chers au centre Roussin.»

Nicole Dorion, rencontrée au Carrefour de la Pointe. Photo: Coralie Hodgson, Métro Média

Résidente de Pointe-aux-Trembles depuis 1993, Nicole Dorion s’enthousiasme lorsqu’elle parle du quartier qui offre selon elle une foule d’activités, été comme hiver. «Tu ne t’ennuies pas!»

Le Vieux-Pointe-aux-Trembles, l’église Saint-Enfant-Jésus et la chapelle de la Réparation sont aussi des sites incontournables à ses yeux. Au moment de casser la croûte, les restaurants Tomate Basilic, Scores et Mikes font partie de ses endroits de prédilection.

Alain Jomphe

«Les loyers ne sont pas chers.»

Alain Jomphe allait dîner au restaurant l’Eggspress. Photo: Coralie Hodgson/Métro Média

Alain Jomphe a adopté Montréal-Est il y a une dizaine d’années, entre autres pour l’abordabilité du logement.

Il aime y faire des marches, particulièrement au parc de l’Hôtel-de-Ville.

Pour s’activer plus, il traverse du côté de Pointe-aux-Trembles pour pratiquer la Zumba et l’aquaspinning au centre Roussin.

Rencontré près de l’épicerie Metro située sur le boulevard Saint-Jean-Baptiste, il planifiait aller dîner au restaurant l’Eggspress, qu’il apprécie pour son service.

Raynald Arsenault

«On connaît nos voisins, ils ont une belle attitude. Tout est bien pour nous ici.»

Raynald Arsenault, rencontré au parc de l’Hôtel-de-Ville de Montréal-Est. Photo: Coralie Hodgson, Métro Média

Raynald réside à Pointe-aux-Trembles depuis 2007, un quartier qu’il apprécie notamment pour ses pistes cyclables. Lui et sa conjointe Rose-Aline marchent d’ailleurs tous les jours le long du parc de la Traversée, de la 9ejusqu’à la 53e Avenue.

Le restaurant Tomate Basilic lui plaît particulièrement, entre autres pour son ambiance.

Rose-Aline Babin

«Pointe-aux-Trembles rajeunit!»

Rose-Aline Babin croit que Pointe-aux-Trembles rajeunit avec les années. Photo: Coralie Hodgson/Métro Média

Résidente de PAT depuis 2007, Rose-Aline Babin croit que le quartier, autrefois associé aux raffineries, a changé en mieux.

Elle apprécie aujourd’hui ce secteur tranquille et familial, où elle a accès à «des beaux parcs», et se sent en sécurité.

La retraitée ne s’ennuie pas avec les nombreux cours offerts au centre Roussin, et les activités offertes dans le quartier tel le marché public.

Elle aime aussi faire quelques achats au commerce Aux p’tits bocaux ainsi que chez Huile et Vinaigre.

André Cloutier

«Il y a beaucoup d’arbres, des pistes cyclables en masse.»

Résident de Pointe-aux-Trembles depuis 15 ans, M. Cloutier a été attiré par l’aspect «plus campagne» du secteur.

L’homme de 77 ans aime faire du triporteur sur les pistes cyclables du quartier. Il aime aussi jouer à la pétanque entre amis, ce qu’il faisait au moment de la rencontre, au parc de l’Hôtel-de-Ville de Montréal-Est.

Ce texte a été rédigé dans le cadre de la série Vivre Ici. Ce dossier estival produit par Métro Média présente des lieux d’intérêt situés aux quatre coins de la métropole. L’objectif: faire découvrir aux Montréalais et Montréalaises les endroits où il fait bon s’activer, se promener et se détendre.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de Pointe-aux-trembles & Montréal-Est.

Articles récents du même sujet