Soutenez

Les élus de RDP-PAT demandent que le PDQ 45 soit ouvert la nuit

Les élus souhaitent que le PDQ 45 soit ouvert la nuit. Photo: Archives, Métro Média

Ensemble Montréal et Projet Montréal souhaitent que des effectifs soient alloués afin que le PDQ 45 de Rivière-des-Prairies soit opérationnel toute la nuit. Les deux partis, qui ne s’entendent pas sur les détails de la demande, prévoient tous les deux présenter une motion sur le sujet lors de l’assemblée du conseil du 4 octobre.

Depuis plusieurs années, le PDQ 45 ne compte aucune patrouille de nuit sur son territoire après 1h le matin. À partir de ce moment, ce sont des autopatrouilles du PDQ 49 de Montréal-Est–Pointe-Aux-Trembles qui sont attitrées à patrouiller à RDP.

Reconnaissant que le quartier connait une hausse des événements violents depuis un certain temps et que l’insécurité se ressent chez les citoyens, des élus d’Ensemble Montréal et de Projet Montréal prévoient donc déposer leur motion respective lors de la prochaine assemblée du conseil d’arrondissement. Ces motions indiquent, dans des mots différents, leur désir que soient affectées des ressources permettant que le PDQ 45 soit opérationnel durant la nuit.

Se disant constamment interpellé par des citoyens inquiets en raison des événements violents dans le quartier, Giovanni Rapanà, conseiller de la Ville de Montréal pour le district de RDP et élu d’Ensemble Montréal, craint que le manque d’effectifs policiers la nuit soit perçu comme «un encouragement aux différents gangs de rue» à se rendre à Rivière-des-Prairies. «On veut plus de policiers sur le terrain. Il faut rassurer les gens. »

La mairesse d’arrondissement et élue de Projet Montréal, Caroline Bourgeois, rappelle de son côté qu’une nouvelle personne devrait être sélectionnée prochainement pour prendre les rênes du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM). Il faut à son avis «profiter de l’occasion» pour demander les effectifs nécessaires pour que le PDQ 45 soit opérationnel la nuit.

Semblables, mais différentes

Si les motions des deux partis sont semblables, le libellé de la motion des élus d’Ensemble Montréal met l’emphase sur la demande d’affecter plus de policiers, soulignant entre autres les enjeux de recrutement, tandis que celle de Projet Montréal souligne entre autres l’importance du travail de prévention, et le travail «exceptionnel» qu’effectuent les policiers.

Caroline Bourgeois, qui indique qu’elle souhaitait déjà déposer une motion avant qu’Ensemble Montréal dépose la sienne, affirme ne pas vouloir faire une «guerre de motions» au conseil. Or, elle soutient qu’elle ne peut appuyer la motion déposée par Ensemble Montréal, qui contiendrait selon elle des informations erronées. 

La mairesse réfute en effet une proposition de la motion d’Ensemble Montréal qui stipule que les PDQ 45 et 49 déploient en tout deux duos de patrouilleurs pour plus de 100 000 habitants. «J’ai fait différentes vérifications auprès des PDQ, des commandants, et il n’y a pas deux duos pour l’arrondissement», soutient-elle.

Questionné sur les effectifs policiers sur le terrain à RDP et PAT, le SPVM indique dans un courriel que «pour des raisons stratégiques opérationnelles», il ne divulguera pas «les détails du canevas de couverture du territoire». Il assure cependant que les patrouilleurs du PDQ 49 maintiennent de nuit «une présence sur le terrain en tout temps» et que les délais de réponse pour les appels au 911 «respectent les standards». 

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine un résumé de l’actualité de Rivière-des-Prairies.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.