Pointe-aux-Trembles & Montréal-Est

Un premier symposium pour les artistes de RDP-PAT

Photo: Samantha Velandia/TC Media
samanthavelandia - TC Media

Un tout premier symposium pour les artistes en arts visuels de l’arrondissement aura lieu à la Place du Village de-la-Pointe-aux-Trembles le 27 septembre prochain. Au total, 18 artistes professionnels et semi-professionnels pourront exposer et vendre leurs œuvres en plein air lors de cet événement

Selon Julie Jacob, agente culturelle à l’arrondissement, l’événement permettra à la population de rencontrer les nombreux artistes en art visuel du secteur.

«Nous commençons à avoir un bon bassin de très bons artistes à l’arrondissement, dit-elle. C’est une bonne opportunité de découvrir de nouveaux talents et d’encourager les artistes locaux dans un environnement nouveau.»

Au programme : animation, prix de présence et concours. Il sera aussi possible de rencontrer les artistes et de les voir à l’œuvre

«Un artiste sera sur place pour faire une œuvre éphémère par terre en 3D. Les gens pourront se faire prendre en photo et voir la démarche artistique du dessinateur», raconte l’agente culturelle.

Aider les artistes de l’arrondissement
Le 26 septembre, un atelier sera également offert aux personnes souhaitant améliorer leur dossier artistique.

«L’idée c’était de ne pas juste donner une vitrine à nos artistes, mais de pousser le concept. De les aider du mieux que nous pouvons afin qu’ils se fassent connaître et qu’ils se bâtissent un réseau de contacts ici et ailleurs», ajoute Mme Jacob.

Ainsi, le commissaire d’exposition français, Emmanuel Galland, donnera une formation aux artistes de l’arrondissement afin que ces derniers mettent en valeur leur talent et leurs œuvres.

«Il y aura une conférence, des ateliers, une plénière ainsi qu’un événement speed dating pour que chaque artiste soit en contact avec le commissaire en question.»

Par les artistes et pour les artistes
L’artiste pointelier Pierre Turcotte, s’est dit heureux de pouvoir participer à cet événement qu’il décrit comme étant «unique en son genre.»

«D’habitude je ne vais pas aux symposiums parce que cela coûte cher et que c’est difficile. Mais celui-là est différent. Il a été pensé pour aider les artistes, et non pas pour faire de l’argent, alors ça me fait très plaisir d’y participer.»

Même son de cloche de la spécialiste en art numérique à l’arrondissement, Louise Raymond qui applaudit l’initiative de l’arrondissement.

«Les artistes en art visuels travaillent normalement seuls, alors ils n’ont pas l’opportunité d’échanger, de partager et surtout, de présenter leurs œuvres. Je trouve que c’est une très bonne idée qui j’espère, encouragera des nouveaux artistes à s’inscrire pour l’année prochaine.»

Christelle Cognac, spécialisée en photographie d’art participe à un symposium pour la première fois. Elle s’est dit «nerveuse et très excitée» de présenter ses œuvres devant un public.

L’arrondissement espère pour sa part que l’événement devienne un rendez-vous annuel pour les artistes du secteur.

«Nous espérons que tout se déroule bien et que d’autres personnes s’y intéresseront afin de pouvoir recommencer l’année prochaine», conclut Mme Jacob.

 

 

 

 

Articles récents du même sujet