Produits d’hygiène durables : un succès dans l’arrondissement

Produits d’hygiène durables : un succès dans l’arrondissement
Photo: GracieusetéUn ensemble de couches lavable peut coûter approximativement 500 $, alors que la facture peut grimper jusqu'à 2000 $ pour les couches jetables portées par un seul enfant, selon Environnement Canada.

L’Éco de la Pointe-aux-Prairies reçoit une bonification de 4 000$ du soutien financier au programme de subvention des produits d’hygiène durables. Ce programme encourage l’utilisation des couches lavables pour bébé ainsi que des produits d’hygiène féminins.

Lancé en 2015, le programme de produits d’hygiène durables connait un succès grandissant dans l’arrondissement. Pour l’année 2019, la mairie offrait initialement une subvention de 4 000$. La popularité de l’initiative a incité les élus à bonifier le financement de 4 000$, passant donc à 8 000$.

En seulement cinq mois le gestionnaire du programme, L’Éco de la Pointe-aux-Prairies, a accordé toutes les subventions disponibles. « C’est pour ça qu’on est reparti voir l’arrondissement pour leur dire que c’est vraiment un programme qui marche bien auprès des citoyens », explique Charlie-Anne Bonnet-Painchaud, directrice de l’organisme.

Un total de 71 subventions a été remis, permettant notamment à 22 familles de bénéficier de financement pour l’achat de couches lavables. Quarante-neuf citoyennes ont également pu se faire rembourser leurs produits d’hygiène durables féminins.

Un impact important

Concrètement, cela représente plus de 40 000 couches jetables et plus de 21 000 produits féminins qui n’iront pas à l’enfouissement, selon les calculs réalisés par l’Éco de la Pointe-aux-Prairies.

D’après une étude d’Environnement Canada citée par l’arrondissement de Saint-Laurent, un bébé utilise entre 5 000 et 7 000 couches jetables au cours de son enfance. À l’échelle québécoise, cela représente 600 millions de couches qui sont donc jetées dans les sites d’enfouissement, par année.

En plus de promouvoir les achats et les comportements éco-responsables auprès des citoyens, l’initiative permet de faire « des gestes quotidiens qui peuvent vraiment faire une différence », souligne Mme Bonnet-Painchaud.

De plus, « l’arrondissement réalise des économies à chaque tonne de déchets qui n’est pas envoyé à l’enfouissement et/ou non traité », ajoute la directrice de l’Éco-PAP. L’utilisation de ces produits réduit aussi l’impact des produits jetables qu’on retrouve à la station de traitement des eaux usées, surtout les produits féminins comme les tampons.

Le programme est ouvert à tous les résidents et résidentes de Rivière-des-Prairies – Pointe-aux-Trembles. Il n’y a « aucune restriction au niveau de l’âge ou du sexe », confirme Mme Bonnet-Painchaud. Si les couches lavables sont réservées aux bébés, les produits d’hygiènes durables regroupent les serviettes hygiéniques lavables, coupes menstruelles ou encore sous-vêtements de menstruation lavables.

Afin de bénéficier du programme, il suffit de venir remplir le formulaire de demande de subvention à la boutique de l’Éco-PAP, déposer une preuve de résidence, une preuve de lien de parenté avec l’enfant pour les couches lavables et une preuve d’achat des produits d’hygiène durables.