Rivière-des-Prairies
14:08 21 janvier 2020

Un rêve devenu réalité pour un jeune fan du CH

Un rêve devenu réalité pour un jeune fan du CH
Photo: Gracieuseté

Lucas Sousa, un jeune partisan du Canadien de Montréal originaire de Rivière-des-Prairies, a vécu un moment magique grâce à ses deux joueurs préférés : Shea Weber et Ilya Kovalchuk.

Lucas Sousa et ses rêvesLe 15 janvier dernier, au Centre Bell, Lucas et son père Derek assistent à la séance de réchauffement qui précède le match contre les Blackhawks de Chicago. Le jeune partisan s’approche de la baie vitrée et brandit une pancarte faite maison sur laquelle il avait inscrit trois souhaits : un autographe de Shea Weber, une rondelle ou un bâton d’Ilya Kovalchuk, ainsi qu’une photo avec Carey Price.

Après quelques minutes, un employé de l’équipe médicale du Canadien lui tend une rondelle. Puis, Kovalchuk lui-même s’approche et lui en lance une à son tour.

«On était aux anges, surtout Lucas!, explique Derek Sousa. Ce n’est pas tous les jours qu’on a la chance de se faire offrir de quoi par son joueur favoris».

Contents de leurs cadeaux, le père et le fils se concentrent sur la période de préparation. Mais voilà que le jeune garçon et son père aperçoivent Shea Weber leur faire des signes. «Mais on ne comprenait pas ce qu’il essayait de nous dire», s’amuse le père de famille.

C’est à ce moment que le numéro 6 des Canadiens apporte à Lucas un bâton de hockey dédicacé. «C’était incroyable! Lucas pleurait tellement il était heureux, et il m’a donné les larmes aux yeux aussi», confie M. Sousa, encore ému. Le Canadien de Montréal a d’ailleurs partagé sur ses réseaux sociaux une vidéo de Lucas tournée après que ce dernier a reçu son bâton.

Le jeune attaquant de neuf ans a également pu compter sur le soutien du fils de trois ans du défenseur Jeff Petry, Barrett, qui est venu s’assurer que Lucas allait bien, le voyant les larmes aux yeux.

Mais la surprise ne s’arrête pas là. Un employé du Canadien de Montréal leur offre une troisième rondelle. «Avec tout ce qu’on nous avait déjà donné, on a décidé avec Lucas d’offrir la dernière à un enfant qui était derrière nous et qui n’avait rien reçu», ajoute Derek Sousa.

Cet événement marquant a pourtant failli ne jamais se produire.

«Nous devions manger au restaurant, mais il y avait trop de monde, alors on a décidé de se prendre des hot-dogs et d’aller regarder les warm-up», explique M. Sousa.

Lucas avec son bâton signéLucas Sousa, qui joue avec l’équipe Atome A au club de hockey St-Donat/RDP, compte accrocher ses cadeaux aux murs de sa chambre aux côtés de ses nombreuses médailles, coupes et autres souvenirs de son parcours de jeune hockeyeur.

Pour la petite histoire, les Canadiens ont été battus 4 à 1 par les Blackhawks. Pour Lucas, ce fut sans doute la défaite la moins amère de l’histoire des glorieux.