Rivière-des-Prairies
18:15 2 septembre 2020 | mise à jour le: 2 septembre 2020 à 18:15 temps de lecture: 3 minutes

La mairesse de RDP – PAT veut régler la congestion sur Perras

La mairesse de RDP – PAT veut régler la congestion sur Perras
Photo: Elena Broch/Archives Métro MédiaCaroline Bourgeois

Caroline Bourgeois compte s’attaquer à la congestion sur le boulevard Perras, un problème récurrent autour de l’École Simone-Desjardins.

Selon la mairesse de Rivière-des-PrairiesPointe-aux-Trembles, le nouveau sens unique vers l’est sur le boulevard Gouin ne peut pas être tenu comme seul responsable de la congestion à proximité de l’École Simone-Desjardins, un établissement de plus de 1000 élèves.

«Même l’année passée, il y avait des problèmes importants de congestion autour de l’école», a-t-elle souligné en réponse à la question d’un citoyen lors de la séance du conseil d’arrondissement du 1er septembre.

 «On va travailler autour de l’école, parce que cette problématique n’est pas nouvelle. Il y’a beaucoup d’enfants qui fréquentent l’École Simone-Desjardins.» -Caroline Bourgeois, mairesse de RDP-PAT

Mme Bourgeois a ajouté avoir l’intention de rencontrer la direction de l’école et le conseil d’établissement pour trouver des solutions à ce problème, amplifié par les changements au transport scolaire rendus nécessaires par la crise de la COVID-19.

Un coup à donner

La mairesse a aussi demandé la patience des automobilistes confrontés aux travaux en cours plus à l’ouest sur le boulevard Perras. «Je suis consciente que ce n’est pas facile», a affirmé la mairesse en réponse à une autre question de citoyen.

Elle a rappelé que ces travaux devraient se terminer cet automne. Entre temps, l’arrondissement travaille avec l’escouade mobilité de la Ville de Montréal pour assurer la fluidité de la circulation sur le boulevard.

Selon Mme Bourgeois, le jeu en vaut la chandelle. «En moins de deux ans, on va avoir assuré la réfection de Gouin, de Perras, de Maurice Duplessis et d’Henri-Bourrassa», a-t-elle fait valoir lors du conseil.

À la défense du Projet poussette

En réponse à ceux se questionnent à savoir si le sens unique et le nouveau corridor piéton et cyclable du boulevard Gouin allaient perdurer durant l’hiver, la mairesse a été sans équivoque.

«Ce n’est pas juste une piste cyclable, c’est aussi une voie pour les piétons. Ce qu’on souhaite, c’est que les gens puissent aussi emprunter Gouin de façon sécuritaire pendant l’hiver», a-t-elle dit.

Mme Bourgeois a rappelé que ce projet avait coûté moins de 400 000$, soit un projet financier à «petite portée» pour l’arrondissement, en réponse à deux interventions de citoyens l’accusant de gaspiller des fonds publics.

Elle a aussi affirmé recevoir des dizaines de messages de citoyens la remerciant d’avoir enfin apporté ces changements.

Articles similaires