Rivière-des-Prairies
17:51 17 novembre 2020 | mise à jour le: 17 novembre 2020 à 17:51 temps de lecture: 2 minutes

Plus de cliniques mobiles dans Rivière-des-Prairies

Plus de cliniques mobiles dans Rivière-des-Prairies
Photo: Paul Germain/Archives Métro MédiaDeux cliniques mobiles seront déployées à l'aréna René-Massson.

De nouvelles cliniques mobiles de dépistage sont déployées dans Rivière-des-Prairies après que la directrice régionale de la santé publique de Montréal eut attiré l’attention sur la remontée du taux de positivité dans le quartier.

Quatre cliniques mobiles sont prévues pour la deuxième moitié du mois de novembre. Elles se tiendront les mercredis 18 et 25 novembre au parc Pasquale-Gattuso et les jeudis 19 et 26 novembre à l’aréna René-Masson.

La capacité de dépistage de chacune de ces cliniques mobiles est de 150 à 200 tests par jour, souligne dans un courriel Catherine Dion, conseillère en communications et en relations médias au CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal.

Aucune clinique n’est encore prévue après le 26 novembre, mais l’unité mobile pourrait être redéployée, a-t-elle indiqué.

Hausse des cas

Le nombre de cas confirmés de COVID-19 augmente chaque jour dans l’arrondissement de Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles. Un total de 85 nouveaux cas a été rapporté en trois jours le 16 novembre, portant à 241,7 le taux de cas pour 100 000 personnes sur une période de 14 jours.

Le 11 novembre, la la directrice régionale de la santé publique de Montréal avait attiré l’attention sur le taux de positivité reparti à la hausse dans le quartier, sans parvenir à expliquer la hausse de la transmission communautaire.

Le taux de positivité s’établit à 6,8% pour la semaine du 8 ou 14 novembre, alors qu’il est de 5,8% pour l’ensemble de la région montréalaise.

«On va faire du démarchage pour s’assurer que les gens aillent se faire dépister », avait souligné la Dre Mylène Drouin.

Des cliniques mobiles désertes

La clinique mobile du chalet du parc Pasquale-Gattuso n’a pas attiré les foules les deux premières semaines de novembre.

À peine 35 personnes se sont déplacées les 4 et 5 novembre, alors qu’un total de 67 tests ont été effectués le 13 novembre.

Ces cliniques mobiles ont la capacité de tester jusqu’à 200 personnes par jour.

Qui peut se faire tester?

  • Les personnes avec des symptômes.
  • Les personnes ayant eu un contact étroit avec une personne atteinte de la COVID-19.
  • Les personnes à qui les autorités de santé publique ont demandé de faire un test de dépistage.

Articles similaires