Rivière-des-Prairies
05:00 1 avril 2021 | mise à jour le: 1 avril 2021 à 07:05 temps de lecture: 2 minutes

COVID-19: plaidoyer pour un dépistage plus fréquent dans RDP

COVID-19: plaidoyer pour un dépistage plus fréquent dans RDP
Photo: Anouk Lebel/Métro MédiaLa clinique se trouve au chalet du parc Pasquale-Gattuso.

Alors que la Santé publique met en garde contre une troisième vague de contamination, les horaires aléatoires et le nombre insuffisant de cliniques mobiles sèment l’inquiétude dans Rivière-des-Prairies.

Sonia Longpré-Marcoux, Agente de développement à Initiative 1,2,3 Go!, se dit préoccupée par une possible baisse de dépistage dans le quartier. «Les gens y pensent moins et c’est plus difficile à planifier», constate-t-elle.

Un point de vue faisant échos à celui de Mireille, parent d’élève d’une école du quartier : «Le manque de transport en commun nous oblige aussi à prendre une journée de congé. C’est un besoin urgent de rouvrir plus souvent ces cliniques mobiles.» Les cas d’éclosion dans les écoles sont présents, et les parents d’enfants se disent inquiets face à cette situation.

Les deux cliniques de dépistage permanentes les plus près sont situées dans les arrondissements de Saint-Léonard et Mercier-Hochelaga-Maisonneuve.

Le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Est-de-l’Île-de-Montréal (CIUSS) se défend par ailleurs d’être le secteur de Montréal le mieux desservi en termes de centres de dépistage et vaccination.

En milieu scolaire

À l’église Saint-Conrad d’Anjou, autre centre de dépistage ouvert ce mercredi, seulement deux personnes attendent l’ouverture de 13h. Richard Lacasse, professeur d’éducation physique à l’école Cardinal-Léger, patiente et explique venir se faire tester «par mesure de prévention, car il y’a eu un cas de covid-19 dans une des classes de 6e année» dans l’école où il enseigne.

Raphaël s’estime chanceux d’avoir sa voiture. Il habite Rivière-des-Prairies et reconnaît quand même l’éloignement des centres. «Je me suis libéré dans mes études, mais la contrainte des ouvertures aléatoires plus l’éloignement sont problématiques dans RDP.»

Les prochains horaires des cliniques mobiles seront : le 8 avril au chalet du parc Pasquale-Gattuso de 13h à 18h (bus 43 et 49). Ou à l’église Saint-Conrad d’Anjou de 13h à 18h le 9 avril.

Entre le 23 et le 29 mars, il y a eu 115 cas confirmés de COVID-19 dans l’arrondissement de Rivière-des-Prairies – Pointe-aux-Trembles, selon les données de la Direction régionale de la santé publique de Montréal. C’est 26 de moins que la semaine précédente.

Articles similaires