Rivière-des-Prairies

Toujours plus de verdissement pour RDP-PAT dans les prochaines années

parc Honoree-Primeau coupe d'arbre
Les arbres du parc Honoré-Primeau marqués d’un point bleu sont infestés par l’agrile du frêne. Photo: Yohann Goyat/Métro

Si l’agrile du frêne a grandement ravagé les espaces verts à Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles ces dernières années, cela n’a pas freiné l’arrondissement dans ses objectifs de reverdissement. Des résultats «records» qui lui permettent de présenter aujourd’hui des plans toujours plus ambitieux pour les prochaines années.

Selon les chiffres avancés par les services de communication de RDP-PAT, 1211 arbres ont été plantés en 2021. Au cours de la même période, 1167 arbres ont été abattus, dont 901 en raison de l’agrile du frêne.

Mais malgré tout, RDP-PAT arrive au deuxième rang pour le nombre d’arbres recensés sur le domaine public, d’après les données partagées par le Service des grands parcs.

Si, après calculs, les taux de plantation sont toujours faibles, la mairesse d’arrondissement Caroline Bourgeois se félicite d’avoir pu renverser la vapeur et ainsi multiplier par deux le nombre d’arbres plantés en deux ans – 519 arbres plantés en 2019 contre 1211 l’an dernier.

«Si le ratio plantation/abattage était déficitaire à l’arrivée de mon premier mandat, j’ai demandé à inverser la tendance. Et c’est ce que nous avons fait», commente Mme Bourgeois. «Un record jamais égalé», ajoute-t-elle.

D’ici 2026, elle a l’ambition de planter 7500 nouveaux arbres dans tout l’arrondissement.

«Un arbre à la fois»

Reboisement du parc Don Bosco, du carrefour giratoire, du parc Hans-Selye, parc Ernest-Rouleau, de bordures de rues, etc. Les plantations se sont multipliées en 2021, dans un objectif de reboisement, mais aussi de lutte contre les changements climatiques.

«Verdir, ce n’est pas seulement investir dans l’esthétisme de notre arrondissement, c’est aussi poser un geste concret dans la lutte aux changements climatiques, pour l’environnement et la santé de notre population», fait savoir la mairesse.

Il en va de même pour le parc-nature de la Pointe-aux-Prairies avec la plantation prévue de 9013 végétaux de 24 essences indigènes dans les prochaines années.

«Un tour de force» que l’administration à bien l’intention de poursuivre.

Bonifier et protéger

Forte de ses records de plantation, l’administration de Mme Bourgeois a également bonifié ses équipes d’inspection et d’élagage et a embauché une ingénieure forestière.

De plus, dix nouvelles zones de conservation ont été ajoutées dans les parcs, totalisant 212 062 m2 de terrain protégé.

L’arrondissement a par ailleurs modifié sa réglementation au printemps dernier, ajoutant de nouvelles mesures permettant de verdir les espaces gris. Les espaces de stationnement ou cour avant d’une habitation de 1 à 3 logements seraient alors concernés, dans le but d’améliorer leur verdissement. Aussi, la création d’un grand parc de l’Est, qui lierait et préserverait plusieurs terrains naturels, fait partie des projets majeurs de l’arrondissement.

Avec les informations de Coralie Hodgson

1211

Nombre total d’arbres plantés en 2021

457

Nombre total d’arbres plantés en 2020

519

Nombre total d’arbres plantés en 2019

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de Pointe-aux-trembles & Montréal-Est.

Articles récents du même sujet