Rosemont
13:02 10 mars 2021 | mise à jour le: 10 mars 2021 à 16:35 temps de lecture: 3 minutes

Olivier Faubert: de la Promenade Masson à Star Académie

Olivier Faubert: de la Promenade Masson à Star Académie
Photo: Gracieuseté / Roy & Turner CommunicationsOlivier Faubert a participé à Star Académie 2021

Employé du Café Lézard sur la Promenade Masson, Olivier Faubert se consacre en coulisse à sa passion pour la musique et le chant. Malgré son élimination hâtive de l’aventure Star Académie, il a plein de projets en tête.

Olivier Faubert a fait ses premiers pas sur scène au Théâtre Saint-Denis. Alors âgé de 11 ans, il interprète le Petit Prince aux côtés de nul autre que Michel Rivard, dans un spectacle musical poétique.

À l’adolescence, ses projets sont nombreux. Il joue dans des groupes de musique, tourne des publicités et fait des doublages en français.

Mais, l’artiste traverse ensuite une période sombre qui le pousse à «prendre une pause». «Je faisais beaucoup le party et je n’avais plus de motivation pour la musique, se souvient-il. J’étais complètement éteint et je ne croyais plus en mon talent.»

Retour au chant

Après quelques années, Olivier Faubert finit toutefois par se remettre en selle et retrouve sa créativité ainsi que son amour pour la musique.

«J’ai complètement arrêté de consommer et, petit à petit, je me suis remis à écrire des textes avec un ami. C’est ce qui m’a permis de vraiment reprendre goût à la musique», explique-t-il.

Avec le musicien Mathieu Poirier, il forme par la suite le duo Miirages. S’en suivent plusieurs concerts sur la scène montréalaise, un premier EP et un single mêlant des textes très personnels et sensibles à une atmosphère rock.

Alors que la pandémie rend impossibles les concerts et force le Café Lézard à fermer ses portes, il rebondit en tentant sa chance à la nouvelle édition de Star Académie. À 28 ans, il est l’académicien le plus âgé de sa cohorte.

«J’y suis allé sans trop penser être pris parce que ça ne me paraissait pas si important. Mais finalement, je me suis retrouvé sur scène face à un million de téléspectateurs. C’est vraiment libérateur», raconte-t-il.

«Inoubliable»

Même si l’aventure télévisuelle s’est arrêtée prématurément pour lui, Olivier Faubert ne repart pas déçu. Il se sent au contraire chanceux d’être allé aussi loin dans cette «expérience inoubliable» qui le marquera certainement «à vie».

«L’expérience de téléréalité est vraiment étrange parce qu’on ne peut pas cacher ses émotions. Et puis, tout est très intense. On a un horaire de fou pour être prêt pour le spectacle. C’est un rush d’adrénaline que je veux revivre», précise-t-il.

Il garde aussi un souvenir très fort des autres candidats qu’il a côtoyé lors de son passage dans l’émission.

«On est tout le temps en gang donc les liens se créent très rapidement. Et on partage cette expérience tellement intense. Je n’oublierai jamais les personnes que j’ai rencontrées là», ajoute le chanteur.

Son départ de l’émission marque pour lui le début d’une autre aventure. Pour l’année qui arrive, il entend profiter de la visibilité que Star Académie lui a apportée comme d’un tremplin.

«D’ici 2022, je me suis fixé comme objectif de travailler sur un projet d’album, ajoute-t-il. Je sais que ça peut être difficile, mais j’ai vraiment le goût d’essayer sérieusement.»

Articles similaires