Rosemont

Des coups de cœur gastronomiques dans Rosemont – La Petite-Patrie

La promenade Masson est l’une des artères avec le plus de choix de restauration dans Rosemont. Photo: Caroline Lefer-Palos/Métro Média

Envie de découvrir de nouvelles places où manger? Des Rosepatriens partagent leurs coups de cœur gastronomiques avec les lecteurs de Métro.

Douceurs et crèmes glacées

Pour une pause douceur, Guilaine Spagnol recommande la boulangerie Panivore. Située au 1224, rue Bélanger, elle propose des pains 100% naturels à la farine biologique ainsi que des pâtisseries françaises, keto ou sans gluten. «Depuis que j’ai goûté à leur pain, je ne vais plus ailleurs. Le pain est au levain et particulièrement savoureux. Les pâtisseries régionales françaises me font régulièrement craquer!» dit la propriétaire de la librairie La maison des feuilles.

Pour des pâtisseries polonaises, Isabelle Martineau du collectif Rosemont pour tout le monde aime aller à la Pâtisserie Rosemont, située au coin de la 6e avenue et du boulevard Rosemont. «C’est une « vraie » petite épicerie polonaise, vous y trouverez du fromage Babuni pas plus cher que les marques commerciales des grandes épiceries, des petits pains qui fondent dans la bouche, des confitures, des lasanka et les meilleurs ponki du monde.» Pour des croissants faits avec du vrai beurre, elle a ses habitudes au Fournil ancestral, sur Beaubien et la 24e avenue.

«C’est bon, c’en est presque dangereux.»

Isabelle Martineau, du collectif Rosemont pour tout le monde

Les «meilleurs laits frappés du monde» se trouvent chez Maître Glacier, selon Jimmy Rancourt, directeur de la maison de jeunes L’hôte maison. Proche du parc du Père Marquette, ce bar laitier propose des molles trempées dans des glaçages originaux et des bonbons.

Tour du monde des restaurants

Pour manger sur le pouce, Guilaine Spagnol a «un faible» pour les banh-mi et les rouleaux de printemps de la Sandwicherie Sue, située en face du parc Beaubien. L’établissement fait aussi office d’épicerie fine asiatique. Les clients y trouvent des produits importés ainsi que des viandes et légumes faits sur place pour les cuisiner à la maison. À ceux et celles qui veulent prendre le temps de savourer des saveurs asiatiques, Jimmy Rancourt suggère le restaurant Y LAN. Situé aux coins des rues Saint-Denis et Beaubien, il propose «les meilleurs plats asiatiques à Montréal». C’est un incontournable pour les amateurs de soupes tonkinoises, fait valoir le directeur de la maison de jeune L’hôte maison.

Le directeur de L’hôte maison a également ses habitudes à la Pizzeria Bellechasse. Il y va pour «l’accueil de Rocky et de Luna» et leurs délicieuses pizzas. Il vous conseille toutefois de choisir le bon moment pour y aller. «Si vous y allez un midi, lors d’une journée d’école… bonne chance pour la ligne d’attente!»

Le Super qualité est un casse-croûte qui propose une cuisine indienne de bistro «vraiment bonne et originale», selon le collectif Partage ta terre, une adresse cachée dans La Petite-Patrie, rue Beaubien. Pour trouver une ambiance parisienne, le collectif suggère d’aller manger une bavette de veau au Détour bistro, situé en face du parc Molson. Enfin, pour un bon burger à l’américaine, Guilaine Spagnol recommande une visite à La Boulette sur la rue Beaubien.

Articles récents du même sujet