Rosemont
17:14 15 juillet 2021 | mise à jour le: 15 juillet 2021 à 17:14 Temps de lecture: 3 minutes

Près de 1,7 M$ pour des églises patrimoniales de Rosemont – La Petite-Patrie

Près de 1,7 M$ pour des églises patrimoniales de Rosemont – La Petite-Patrie
Photo: Zoé Magalhaes/Métro MédiaLes rénovations de l’église Saint-Esprit-de-Rosemont

Deux églises patrimoniales de Rosemont – La Petite-Patrie se partageront une subvention de plus de près de 1,7 M$ octroyée par Québec pour effectuer des travaux de restauration.

Au total, sept établissements religieux montréalais recevront environ 4 M$ du ministère de la Culture et des Communications. Dans Rosemont – La Petite-Patrie, on compte les églises Saint-Joseph, Saint-Édouard et Saint-Esprit-de-Rosemont.

Cette dernière recevra 1,4 M$. Ce montant lui permettra de refaire la maçonnerie de son clocher. Celui-ci a été récemment réparé dans l’urgence puisqu’il menaçait de s’effondrer sur la promenade Masson.

Depuis, la paroisse mène une campagne de financement pour boucler le budget de la rénovation. Il reste un peu moins de 500 000$ à trouver.

«On est super contents de cette subvention et de tous les petits dons que l’on a reçus. On espère aussi avoir un mécène, car tout cela ne va pas suffire à financer la rénovation», indique Olivier Lavoie, marguillier de la paroisse.

Cependant, il reste très inquiet pour la sauvegarde de la seule église art déco du Québec, et déplore que la Ville ne puisse pas participer aux travaux. En effet, les municipalités ne peuvent pas financer les lieux de culte. «Je comprends qu’ils aient une charte, mais je trouve ça dommage parce qu’on a aussi une mission communautaire et culturelle», ajoute-t-il.

Il n’y a pas que les travaux au clocher qui sont entrepris à l’église Saint-Esprit-de-Rosemont. Le bâtiment est en chantier depuis des mois afin de remplacer sa maçonnerie extérieure. En janvier 2021, le diocèse disait évaluer le coût de ces rénovations à plus de 5 M$.

Réparer la toiture

L’église de Saint-Édouard, située au croisement des rues Saint-Denis et Beaubien, reçoit un montant de 280 000$ pour la restauration de sa toiture. Ces travaux sont impératifs puisque des débris menaçaient de se décrocher du toit du bâtiment en décembre 2020. Un périmètre de sécurité avait même été érigé.

«Pour 2021, on va faire les travaux qui s’imposaient au clocher ainsi qu’au mur et au toit du côté de la rue Beaubien. On a bien des travaux à poursuivre au cours des prochaines années. Il faut faire la même chose du côté sud. Pour la suite, il faudra voir et déposer des projets», explique Denis Prescott, l’administrateur de l’église de Saint-Joseph.

Préserver le patrimoine des églises

Un lieu de culte doit avoir été construit avant 1946 pour être classé patrimonial. La somme consentie est issue du Programme visant la protection, la transmission et la mise en valeur du patrimoine culturel à caractère religieux. La ministre de la Culture et des Communications a récemment octroyé une somme de 15 M$ pour l’année 2021-2022 pour l’ensemble du Québec. Ces subventions financent jusqu’à 80% des coûts des projets de rénovations «ayant préalablement fait l’objet d’un processus de sélection rigoureux du Conseil du patrimoine religieux du Québec.»

Articles similaires