Rosemont

La reconstruction de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont se fera sur le site actuel

Le bâtiment principal de l'Hôpital Maisonneuve-Rosemont serait en fin de vie utile, selon le personnel. Photo: /Archives Métro/
David Flotat - Métro Média

La reconstruction de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont (HMR), qui était réclamée avec insistance par le personnel de l’établissement, les usagers et des élus locaux, a été approuvée par le gouvernement et se fera sur le même site que l’hôpital actuel. La construction d’une future station du REM de l’est à proximité aurait convaincu Québec de ne pas choisir un nouvel emplacement pour ce projet majeur.

C’est ce qu’ont annoncé jeudi le ministre de la Santé Christian Dubé et la ministre responsable de la région de Montréal et de la Métropole, Chantal Rouleau. L’approbation du projet par Québec permet à l’établissement de commencer dès maintenant l’élaboration de son dossier d’affaires et d’entamer la planification des travaux.

Ce projet de modernisation prévoit la reconstruction de plusieurs secteurs actuels de l’hôpital et son agrandissement.

Les nouveaux aménagements seront donc faits à même le site actuel, un choix justifié par M Dubé par l’aménagement d’une station du REM de l’est à proximité de l’hôpital.

«Il est certain que la venue de cette nouvelle station du REM en même temps que la fin prévue des travaux de reconstruction a été le facteur décisif dans notre décision de conserver ce même emplacement», a déclaré le ministre en conférence de presse.

«L’est de la métropole a connu une croissance démographique fulgurante. Il est grand temps de doter le territoire d’un hôpital à la hauteur des besoins des gens d’ici et de fournir aux médecins, infirmières et professionnels un environnement de pratique adéquat.»

Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux

Une capacité accrue

Les aménagements prévus permettraient d’augmenter grandement la capacité d’accueil de l’infrastructure hospitalière, qui passerait ainsi de 544 à 720 lits.

La capacité des unités critiques serait elle aussi accrue pour répondre aux besoins toujours grandissants de ce secteur de Montréal.

Le comité des usagers de l’hôpital s’attend quant à lui au respect des échéances annoncées.

«On peut seulement espérer que ça va s’accélérer rapidement, car le pavillon principal est délabré. On va regarder attentivement l’échéance de ce projet, car c’est très important que le nouveau pavillon voie le jour le plus tôt possible pour que le personnel puisse travailler», avait déclaré Rick Smith, le président du Comité des usagers d’HMR.

2,5 milliards investis par Québec

Un budget de 94,2 M$ permettra de financer la première étape prévue sur deux ans de la conception menant à la réalisation des plans et devis détaillés, qui débouchera ensuite sur la planification des travaux. À ce jour, la première pelletée de terre serait prévue pour 2024.

Le budget total du projet prévoit une enveloppe de 2,5 G$, soit 700 M$ de plus que le projet annoncé par le précédent ministre de la Santé, Gaëtan Barrette, en 2018.

L’Hôpital Maisonneuve-Rosemont, qui sert près de 600 000 résidents de l’est de Montréal, soigne un dixième des patients du Québec.

Articles récents du même sujet