Rosemont–La Petite-Patrie

Près de 400 000 $ pour un nouveau filet de protection au golf municipal

Le filet de protection avait atteint la fin de sa durée de vie il y a plusieurs années.
Le filet de protection avait atteint la fin de sa durée de vie il y a plusieurs années. Photo: iStock

La Ville de Montréal devra dépenser un peu plus de 375 000 $ pour remplacer le filet de protection du golf municipal de Montréal situé à l’est du parc Maisonneuve. La structure a atteint la fin de sa vie utile il y a déjà cinq ans. Cette somme servira également à remplacer les mailles de clôtures adjacentes, devenues vétustes et désuètes.

Dans le sommaire décisionnel de la séance ordinaire du comité exécutif du 2 février dernier, il est indiqué que l’installation d’un nouveau filet permettra de «sécuriser cette zone et d’utiliser pleinement le terrain de pratique». Des panneaux de signalisation seront également installés pour faciliter les déplacements des usagers à l’intérieur du parc et du terrain de golf.

L’état des clôtures et du filet actuels représentait un enjeu de sécurité, selon la Ville. En effet, les balles de golf étaient à même de traverser les infrastructures, ce qui posait un risque pour les utilisateurs du parc ainsi que pour les citoyens des habitations voisines.

«Les filets de protection […] ont été installés en 2014. Ces filets sont toujours opérationnels et donnent une protection efficace. De plus, afin d’assurer la sécurité des riverains et des visiteurs, des contrôles sont effectués quotidiennement durant la saison d’activité et des réparations sont faites lorsque nécessaire», soutient de son côté Katia Decorde, chargée de communication pour  l’arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie. Elle indique que des balles ont traversé occasionnellement les filets, mais «qu’aucun incident précis» n’a été rapporté.

Lors de l’installation des derniers filets de protection, les sections de mailles de chaîne déficientes des clôtures n’avaient pas été remplacées. Les nouveaux filets devraient avoir une durée de vie de 10 ans s’ils sont rabattus chaque hiver, tandis que celle de la maille de chaîne pourrait atteindre 20 ans. Selon Mme Decorde, ce sont la température et les intempéries qui ont endommagé les filets au fil des années.

Les travaux comprendront aussi le terrassement et la mise en forme du terrain, l’installation de clôtures à mailles de chaîne de différentes hauteurs et l’installation de poteaux et de filets protecteurs.

Le contrat a été accordé à la firme Urbex construction inc. à la suite d’un appel d’offres public.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de Rosemont.

Articles récents du même sujet