Rosemont
15:31 16 avril 2012 | mise à jour le: 16 avril 2012 à 15:31

Une ruelle verte et « kool »

L’arrondissement envisage de verdir la ruelle située à l’arrière du Kool Kafé et de la discothèque L’Anonyme, ce qui aura un impact sur le sentiment d’insécurité qui y est perçu actuellement.

La ruelle à l’ouest D’Iberville et comprise entre Masson et Dandurand est dans un état lamentable. Il suffit d’y passer quelques minutes pour y voir des incivilités et des détritus de tous genres : cannes d’huile à moteur, mégots de cigarettes, graffitis et même des enveloppes de condoms.

La présence à proximité d’une discothèque pour 14-17 ans et de garages de pièces automobiles ne serait pas étrangère à cette situation.

Réjean Boudreau, le propriétaire du Kool Kafé, situé au coin de Masson et D’Iberville, est venu se plaindre à plusieurs reprises, lors des séances du conseil d’arrondissement Rosemont – La Petite-Patrie, de l’état de la ruelle arrière à son commerce. Il semble que son message ait finalement été entendu.

La Société de développement environnemental de Rosemont (SODER) confirme que cette ruelle fait partie des 10 potentielles à développement cet été.

« On le saura d’ici le mois de mai, quand nous connaitrons le nombre exact de ruelles à verdir pour l’année et que le financement avec les différents partenaires sera arrimé. Cependant, il est clair qu’on a là une occasion de rendre l’endroit moins dangereux. Il y a une problématique de sécurité et on est conscient des efforts faits par le propriétaire du Kool Kafé pour aménager l’arrière de son bâtiment. De plus, avec la piste cyclable qui va s’implanter sous le viaduc Masson et tout le réaménagement du secteur, le temps est parfait pour une ruelle verte à cet endroit », dit Frédéric Bourrely, directeur de la SODER.

Le maire de l’arrondissement va dans le même sens : «On a l’occasion de régler un problème, laisse savoir François W. Croteau. Le processus des ruelles vertes a fait ses preuves contre la lutte aux graffiti, le flânage et le sentiment d’insécurité. Ça vient donner un élément répulsif contre ces éléments négatifs. De plus, l’Espace affaires Rosemont est un ilot de chaleur majeur et une ruelle verte à cet endroit serait propice. »

L’an dernier, la SODER et différents partenaires avaient verdi 10 ruelles pour un montant de 50 000$.