Saint-Laurent

Débuts de Lambropoulos aux Communes

Newly-elected Liberal MP Emmanuella Lambropoulos (centre) is escorted by Prime Minister Justin Trudeau and Heritage Minister Melanie Joly (left) into the House of Commons on Parliament Hill in Ottawa on Wednesday, May 3, 2017. THE CANADIAN PRESS/Adrian Wyld Photo: THE CANADIAN PRESS

Pour sa première intervention à la Chambre des communes, la nouvelle députée de Saint-Laurent s’est adressée au premier ministre Justin Trudeau. Assise au dernier rang, Emmanuella Lambropoulos a demandé une mise à jour sur les progrès réalisés en matière d’égalité entre les sexes, rappelant qu’un écart salarial existe encore.

«Il est dû à plusieurs facteurs comme la violence faite aux femmes, la pauvreté, la sous-représentation des femmes sur le marché du travail, dans la vie publique et même dans cette chambre», a-t-elle déclaré.

L’enjeu est important pour Justin Trudeau. «Nous avons investi de manière significative dans l’aide pour les classes moyennes et particulièrement pour les femmes, notamment en introduisant l’allocation canadienne pour enfants», a-t-il indiqué.

Dans son premier discours au parlement, Mme Lambropoulos a remercié son prédécesseur, Stéphane Dion, «qui nous a si bien servi pendant 21 ans».
«Où que je sois sur la colline parlementaire, c’est la communauté laurentienne qui sera constamment dans mes pensées et dans mon cœur», a ajouté la députée, qualifiant également le Canada de «meilleur pays au monde».

La Laurentienne de 26 ans a été élue le 3 avril, puis a été assermentée lors d’une cérémonie à Ottawa, le 27 avril. L’enseignante est par ailleurs membre, depuis le 1er mai, du Comité permanent des anciens combattants en remplacement du député de Laurentides – Labelle, David de Burgh Graham.

Articles récents du même sujet