Saint-Laurent
16:21 24 mars 2020 | mise à jour le: 24 mars 2020 à 16:21

De grands changements pour l’athlète Catherine Léger

De grands changements pour l’athlète Catherine Léger
Photo: Gracieuseté – Jules BarilCatherine Léger espère se tailler une place aux Jeux olympiques de Tokyo en 2021.

La nouvelle est tombée dimanche soir. Le Canada n’enverra pas ses athlètes à Tokyo, même si les Jeux olympiques ont lieu cet été. Il a ensuite été annoncé qu’ils seront reportés en 2021.  Nouvelle décevante pour l’athlète laurentienne Catherine Léger, qui vient de s’installer à l’Université de Californie à Los Angeles (UCLA).

La jeune femme de 20 ans espère toujours se qualifier pour une place dans l’équipe canadienne d’athlétisme.

Le championnat national pour qualifier les participants était prévu au mois de juin à Montréal. C’est une «grosse déception, c’est sûr», a réagi Léger, après l’annonce du Comité olympique canadien (COC).

«Cette décision ne relève pas uniquement de la santé des athlètes, c’est une question de santé publique», a souligné le Comité olympique canadien par voie de communiqué.

«Il n’est pas sain pour nos athlètes ni pour la santé et la sécurité de leurs familles et de la population canadienne en général de poursuivre l’entraînement en préparation pour ces Jeux.»

— Comité olympique canadien

Nouvel environnement

Catherine Léger a arrêté son choix sur UCLA pour poursuivre son cheminement sportif et scolaire, après plusieurs mois de réflexion.

La coureuse dit être «tombée en amour» avec les installations de l’université américaine lors d’une visite en décembre.

Celle qui compte majorer en psychobiologie ou en neurosciences a failli opter pour le programme de l’Université McGill pour une question de proximité, mais s’est finalement tournée vers l’institution californienne.

«C’est vraiment un avantage de pouvoir s’entraîner à l’extérieur toute l’année. Les installations sont vraiment extraordinaires, relate-t-elle. On a accès à des physiothérapeutes, des massothérapeutes et des nutritionnistes.»

Pour Léger, qui est installée depuis janvier, les derniers mois ont été une période d’adaptation. Ses heures d’entraînement ont d’ailleurs doublé, variant entre 18 et 20 heures.

En 2019, Catherine Léger a retenu l’attention lors de plusieurs compétitions, brisant des records, notamment au 200 mètres en piste intérieure.

Elle a aussi remporté une bourse de bourse de 2 500$ de la fondation de l’Alliance Sport-Études, dans le cadre des célébrations du 30e anniversaire de la chaîne du Réseau des sports (RDS).

80 000$

Catherine Léger a obtenu une bourse scolaire qui couvre l’ensemble de ses dépenses. Elle vaut plus de 80 000$ canadiens.

Articles similaires