Ahuntsic-Cartierville
05:00 11 novembre 2020 | mise à jour le: 11 novembre 2020 à 07:20 temps de lecture: 3 minutes

Colis du temps des Fêtes: apprendre de la première vague de COVID

Colis du temps des Fêtes: apprendre de la première vague de COVID
Un point de services de Postes Canada à Saint-Laurent.

Le temps des Fêtes approche à grands pas et une importante commande attend les services de livraison. Ils invitent la population à faire leurs emplettes à l’avance pour éviter congestion et retard.

La pandémie force la population à limiter ses contacts quotidiens pour freiner la propagation du virus. Ce faisant, la pression s’est accentuée dans les derniers mois sur des entreprises.

À Postes Canada, comme chaque année, des points de dépôts de colis seront ajoutés pour répondre à la hausse de la demande. Leurs emplacements sont à être officialisés.

«On n’a pas encore d’information locale. On fait ça chaque année, dépendamment de comment ça se passe un peu partout. Les informations locales déterminent les besoins, et à ce moment-là, on trouve d’autres locaux ou d’autres endroits pour accommoder», explique la porte-parole de la société d’État, Sylvie Lapointe.

L’organisation invite ses clients à changer ses habitudes en faisant leurs commandes à l’avance pour éviter la congestion, en cette année inhabituelle.

«On sait à quel point ces envois sont importants pour vous, et on veut les livrer à temps. Il y a plusieurs détaillants – petits et grands – qui prennent déjà des dispositions pour vous permettre de magasiner à l’avance», a indiqué par voie de communiqué la directrice du développement des produits du secteur colis, Valérie Normand.

Ajout

Dans le but d’assurer l’efficacité de ses services, Postes Canada ajoute 4 000 employés saisonniers temporaires et 1 000 véhicules de livraison à sa flotte.

Chez DHL Express, qui a créé 3 000 postes aux États-Unis, on s’attend à une hausse du volume des colis de 50% durant la période des Fêtes par rapport à l’année dernière.

«La majeure partie est concentrée aux États-Unis, qui représentent plus de 70% du total des arrivées dans la région, mais le Canada est en fait dans les trois premiers pays de la région avec la plus forte croissance projetée, avec près de 45%», fait-on savoir au service des communications.

Adaptation

Postes Canada, dont l’un de ses trois centres de distribution se trouve dans l’arrondissement Saint-Laurent, a été submergée de colis lors de la première vague de COVID-19. Des leçons en ont été tirées.

«Puisqu’on doit suivre les directives des services de santé, comme la distanciation physique, il a fallu s’ajuster quand c’est arrivé au début. Je pense qu’on est plus préparé dans les opérations», dit Mme Lapointe.

Le matériel de protection comme le plexiglas est déjà à portée de main.

Le traçage des colis a été optimisé, indique Mme Lapointe. Les signatures doivent aussi se faire au bureau de poste ou chez le détaillant.

Pour limiter la proximité avec les clients, les facteurs vont déposer une carte à la porte si une signature est nécessaire.

2 millions

Lors de la période des Fêtes de 2019, Postes Canada traitait jusqu’à 2 millions de colis les lundis, soit sa journée la plus occupée, et environ 1 million quotidiennement le restant de la semaine.

Articles similaires