Saint-Laurent

Un frigo communautaire connaît un succès à Saint-Laurent

Le frigo communautaire du Centre ABC
Photo: Gracieuseté

Le frigo communautaire du Centre d’action bénévole et communautaire de Saint-Laurent (Centre ABC) connaît du succès depuis son inauguration l’an dernier. L’organisme aimerait éventuellement en ouvrir d’autres dans l’arrondissement.

Le Centre ABC estime qu’environ une dizaine de personnes par jour utilisent le frigo communautaire qui a été mis en place en juin. Des dons de résidents servent à le remplir. L’organisme y ajoute également des aliments lorsqu’il est vide, et assure le tri des dons et le nettoyage quotidien du réfrigérateur.

Selon l’agente de développement Annabelle Mazoyer, ce succès immédiat démontre le besoin criant pour ce genre de service à Saint-Laurent.

«Dès les premiers jours, des gens venaient et rapidement, le frigo était vide, explique-t-elle. Tout ce qui y était déposé trouvait preneur, donc ça nous a confirmé qu’il y avait un réel besoin pour un tel service.»

Le réfrigérateur est situé dans un garage derrière les locaux du Centre et est accessible via une porte qui peut être ouverte en tout temps. L’accessibilité de façon anonyme serait également un facteur qui expliquerait son succès.

@Ci:«Le besoin est criant dans la communauté et on invite les résidents à continuer de venir y déposer des aliments non entamés, qui vont au réfrigérateur et qui ne sont pas de la viande.»

Annabelle Mazoyer

Ce service ne remplace toutefois pas le recours aux banques alimentaires. Il est complémentaire à celles-ci, étant accessible en tout temps pour du dépannage comparativement à une fois par semaine.

«On ne nourrit pas une famille entière avec le frigo, mais si une personne se rend compte qu’elle n’a rien à manger un soir, elle peut passer par ici pour venir chercher quelque chose», soutient l’agente de développement.

Futur

Le frigo communautaire du Centre ABC était le premier à voir le jour dans l’arrondissement de Saint-Laurent. Étant donné son succès, l’organisme aimerait que cette initiative se répète.

«Ça fait partie de nos plans, partage-t-elle. On aimerait ouvrir d’autres frigos communautaires à d’autres endroits à Saint-Laurent.»

On ne sait toutefois pas à quels endroits et quand ces installations pourraient voir le jour tout en préservant les avantages de confidentialité du premier réfrigérateur.

Articles récents du même sujet