Saint-Laurent

Des capsules santé pour faciliter le travail des premiers répondants

Les capsules santé
Ce à quoi ressemble une capsule santé. Photo: Olivier Boivin

La première phase d’un projet en gériatrie sociale débute à Saint-Laurent avec la distribution de capsules informatives dans deux résidences pour personnes âgées.

L’objectif est de documenter l’historique de santé des aînés et de le rendre plus accessible, notamment lorsque l’intervention des premiers répondants est nécessaire.

Les habitants des résidences Sainte-Croix et Alexis-Nihon recevront dans les prochains jours une capsule comprenant un aimant ainsi qu’une fiche d’information à remplir.

Le profil pharmacologique, la langue parlée, les informations de base, la personne à joindre en cas d’urgence et des informations sur les animaux de compagnie se trouvant, le cas échéant, dans le logement sont entre autres indiqués sur le document.

Lorsque celui-ci sera rempli, l’aîné sera invité à l’afficher à la vue de tous sur son réfrigérateur. Les premiers répondants, étant informés de cette initiative, pourront donc avoir accès à ces informations plus rapidement.

Cette initiative est inspirée de projets similaires qui ont été déployés à Saint-Eustache ainsi qu’à Deux-Montagnes.

«À la suite de discussions avec les équipes qui les ont mis en place, on a appris que ça permettait d’accélérer le transfert à l’hôpital de 15 à 45 minutes pour une personne inconsciente», indique le coordonnateur du projet, Luis Segovia.

Alors que la première phase de la distribution est amorcée, la deuxième phase élargira l’initiative à 1500 aînés dès l’an prochain. L’organisme CommunAînés, qui est responsable du projet, compte ensuite distribuer des capsules aux 15 000 aînés de l’arrondissement d’ici 2025.

«Le moment exact auquel on aura rejoint chaque aîné dépendra de la vitesse à laquelle on pourra se procurer des capsules», continue M. Segovia.

Prochaines étapes

Pour l’instant, les capsules dont dispose l’organisme sont recyclées, mais des partenariats pourraient voir le jour dans les prochains mois ou les prochaines années avec des distributeurs de médicaments. En dernier recours, l’organisme procédera à l’achat de celles-ci.

CommunAînés travaille également sur un autre projet dont l’objectif est de rendre accessible de l’équipement de mobilité gratuitement aux aînés qui n’ont pas les moyens de s’en procurer. Les détails seront dévoilés au début de l’automne.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de Saint-Laurent.

Articles récents du même sujet