Saint-Laurent

Saint-Laurent veut une politique nationale d’architecture

OLYMPUS DIGITAL CAMERA Photo: Collaboration spéciale/Arrondissement de Saint-Laurent

Considéré comme chef de file en matière de design architectural et de développement durable, Saint-Laurent souhaite que les autres villes suivent son modèle. L’arrondissement devient la première instance municipale à demander la mise en place d’une politique nationale d’architecture.

«La beauté et la fonctionnalité des bâtiments se retrouvent toujours en tête de liste dans nos plans lorsque nous entreprenons une nouvelle construction, a fait savoir le maire de Saint-Laurent, Alan DeSousa. Ce concept permet non seulement de bonifier la qualité de vies des populations, mais également d’assurer un développement responsable et durable de nos villes.»

Cette demande s’appuie sur un document de 18 pages de l’Ordre des architectes du Québec (OAQ), La qualité architecturale, un chantier à poursuivre, qui recommande que la future politique provinciale contribue à une plus grande qualité architecturale.

Les municipalités étant des acteurs de premier plan en matière de cadre bâti, le gouvernement devrait leur apporter son soutien, selon les élus de Saint-Laurent.

Les édifices bâtis par l’arrondissement ces dernières années ont fait l’objet de concours d’architectes, comme la bibliothèque du Boisé et le complexe sportif. La bibliothèque, la seule à être certifiée LEED Platine au pays, a d’ailleurs remporté plusieurs prix depuis la fin des travaux en 2013.

Articles récents du même sujet