Saint-Léonard
16:07 31 mai 2021 | mise à jour le: 31 mai 2021 à 18:31 temps de lecture: 3 minutes

Ombudsman: dix-neuf nouvelles plaintes traitées en 2020 à Saint-Léonard

Ombudsman: dix-neuf nouvelles plaintes traitées en 2020 à Saint-Léonard
Photo: Josie Desmarais/MétroLe bureau de l’Ombudsman de Montréal

L’ombudsman de Montréal, Me Nadine Mailloux, a déposé le jeudi 27 mai au conseil municipal son rapport annuel pour l’année 2020. Dans l’arrondissement de Saint-Léonard, l’ombudsman a traité 19 nouvelles demandes.

Présenté sous le titre Ici pour vous, le rapport fait état d’un nombre record de plaintes pour Montréal avec 2150 dossiers traités incluant 498 nouvelles enquêtes, dont 20 lancées à l’initiative de l’OdM. C’est plus que les 1 966 dossiers traités en 2019.

«La dernière année a été marquée par notre enquête sur les aménagements urbains de l’été qui, à elle seule, a regroupé quelque 300 plaintes, mais également par un vaste éventail de sujets traités. La majorité des nouvelles enquêtes, 316 sur 498, concernait des engagements prévus par la Charte montréalaise des droits et responsabilités, qui guide nos interventions depuis sa création en janvier 2006 », explique Me Nadine Mailloux qui est entrée en poste au mois d’août dernier.

Des plaintes très variées

Les 1992 dossiers ouverts en 2020 ont porté sur une trentaine de sujets différents. Parmi ceux-ci, les principales préoccupations concernaient : travaux publics (239), services aux citoyens (188), zonage et urbanisme (154), nuisances (107), arbres, jardins communautaires et parcs (102) ainsi que stationnement et débarcadères (83).

Au total, trois dossiers ont fait l’objet de 19 recommandations, dont un regroupant plus de 300 personnes. La diversité des dossiers traités est tout aussi éloquente que le nombre de sujets abordés et met en scène des citoyennes et des citoyens qui ont trouvé une écoute attentive à leur problème et, la plupart du temps, un dénouement favorable.

«Nous voulons intensifier nos efforts pour rejoindre et tendre la main aux citoyens qui pourraient vivre des situations de discrimination et d’exclusion afin qu’ils aient recours en toute confiance à nos services et qu’ils comprennent que nous sommes là pour les aider. Le thème de notre rapport 2020: Ici pour vous, s’adresse tout particulièrement à ces personnes.»-Me Nadine Mailloux, ombudsman de Montréal

19 nouvelles plaintes à Saint-Léonard

Dans l’arrondissement de Saint-Léonard, l’ombudsman a traité 19 nouvelles plaintes, lesquelles ont mené à cinq enquêtes.

Les principales plaintes touchaient les sujets suivants : travaux publics (5), stationnements et débarcadères (3), arbres, jardins communautaires et parcs (3), zonage et urbanisme (2) et services aux citoyens – communications, comportements, procédures et délais (2).

Le délai de traitement moyen des enquêtes terminées en 2020 a été de 32 jours ouvrables.

L’ombudsman de Montréal intervient sur plainte ou de son propre chef pour s’assurer que les citoyens soient traités avec respect, justice, équité et bienveillance par tous les intervenants de la Ville. Il offre également le seul recours disponible en vertu de la Charte montréalaise des droits et responsabilités.

Articles similaires