Soutenez

L’avenir du logement abordable menacé par l’arrivée du métro à Saint-Léonard?

L’arrivée du métro à Saint-Léonard entraînerait un embourgeoisement du secteur, rendant encore plus difficile la construction de logements abordables. Photo: David Flotat, Métro

Alors que le projet de prolongement de la ligne bleue se remet en marche, les comités de logements s’inquiètent de l’arrivée du métro et de ses répercussions sur la hausse des loyers. À Saint-Léonard, un projet de récolte de données et plusieurs actions seront mis en place dès ce printemps par l’organisme Action Dignité afin de pallier au problème.

Selon ce dernier, les quatre nouvelles stations qui devraient faire leur arrivée d’ici 2029 dans l’arrondissement risquent d’entraîner un embourgeoisement important dans le secteur de la rue Jean-Talon Est.

«Tout ce secteur subira d’importants projets de redéveloppement et de revitalisation urbaine, qui entraîneront des répercussions importantes pour les locataires qui y habitent», indique le comité de logement dans un communiqué.

«Les pôles urbains qui vont être créés avec l’arrivée de stations de métro attirent un certain type de population et donc, d’investissements. On sait en ce moment qu’avec les reprises de logements et les cas de rénovictions, c’est toute l’identité du quartier qui risque de changer», précise Sarah Armstrong-Dugas, urbaniste et chargée de projet pour Action Dignité Saint-Léonard.

Des logements abordables menacés

Si la modification du Programme particulier d’urbanisme (PPU) de la rue Jean-Talon faite en lien avec l’arrivée du métro serait en passe d’être finalisée, Action Dignité estime que celle-ci ne fera qu’accentuer les problèmes.

«Les transformations proposées risquent d’entraîner une hausse de taxes foncières des immeubles, une spéculation immobilière et donc, une augmentation des loyers. Cela entraînera aussi des demandes d’évictions pour travaux, subdivision ou changement d’affectation des logements dans les immeubles où ceux-ci sont encore à prix raisonnable.»

Le gouvernement doit perpétuer des programmes comme AccèsLogis, et ainsi favoriser la création de logements sociaux pour que la population aux revenus plus faibles puisse rester.

Sarah Armstrong-Dugas, urbaniste et chargée de projet pour Action Dignité Saint-Léonard

Un projet pour faire bouger les choses

Dans la lignée de ces revendications exprimées aux autorités gouvernementales, Action Dignité déploiera dès le mois d’avril des mesures directement sur le terrain. Des données seront récoltées auprès des résidents de la rue Jean-Talon Est, entre les boulevards Pie-IX et Langelier.

«Nous allons les interroger pour en savoir plus sur leur profil sociodémographique et sur leurs conditions de vie en matière de logement. Notre but est d’avoir des données qu’on va pouvoir utiliser ensuite», explique Mme Armstrong-Dugas.

C’est un gros projet et nous voulons vraiment du concret. Si on ne fait rien d’autre que faire une analyse et la mettre sur nos tablettes, ça ne servira pas à grand-chose. On veut vraiment faire quelque chose avec cette étude-là.

Sarah Armstrong-Dugas, urbaniste et chargée de projet pour Action Dignité Saint-Léonard.

L’autre volet de ce projet financé par la Société d’habitation du Québec vise à mobiliser les locataires autour de la question du logement social.

Un comité, réunissant ces derniers avec des spécialistes en matière de logement, verrait ainsi le jour dans la prochaine année.

«Notre but est vraiment de mobiliser les locataires. Ce comité sera l’occasion pour eux de s’impliquer, de donner de la voix et d’explorer avec nous des pistes de solutions pour protéger leur logement», explique Sarah Armstrong-Dugas.

«Nous allons discuter de l’importance et des possibilités concrètes de développer des projets de logements sociaux dans le secteur. On parlera aussi de l’importance de préserver les immeubles où les logements sont encore à prix raisonnables, et du risque de déplacement forcé des locataires à l’extérieur de Saint-Léonard», affirme Sylvie Dalpé, directrice d’Action Dignité.

Enfin, les résultats finaux du projet seront également présentés lors d’une assemblée publique qui réunira l’ensemble des acteurs sociaux de Saint-Léonard et d’autres représentants institutionnels.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine un résumé de l’actualité de Saint-Léonard.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.