Soutenez

Village des tanneries: exposition temporaire l’automne prochain

Fouille archéologique durant les travaux de l'échangeur Turcot. Photo: Photo: TC Media - Archives

Des artefacts découverts il y a deux ans sur le site archéologique du Village des tanneries, dont plusieurs datent des années 1700, feront partie d’une exposition temporaire que la Ville de Montréal compte présenter l’automne prochain dans le Sud-Ouest.

«Les dates et le lieu précis seront connus au printemps», indique Linda Boutin, porte-parole de la Ville.

«Les artefacts sont toujours au laboratoire de la réserve d’archives du Centre de conservation du Québec», indique Annie LeGruiec, porte-parole du ministère de la Culture.

Plusieurs objets ont été restaurés en 2016.

«Pour certains artefacts, le travail de restauration est toujours en cours, précise-t-elle. Le laboratoire procède aussi à l’analyse du potentiel muséal de chaque pièce. Il est difficile pour le moment de dire quelles pièces seront accessibles au public.»

Au printemps 2015, lors des travaux effectués sous l’échangeur Turcot, les ouvriers ont mis au jour les vestiges de l’ancien village qui marque les origines du quartier Saint-Henri.

Les archéologues ont dégagé les fondations d’une vingtaine de bâtiments datant des 18e et 19e siècle. Au milieu des années 1700, on trouvait près du croisement des rues Saint-Jacques et Saint-Rémi huit tanneries.

Les fouilles ont permis de récupérer sur le site des cuves et des outils utilisés pour le traitement des peaux et du cuir, des bouteilles, des pièces de vaisselle, des chaussons de cuir et autres articles de la vie de tous les jours.

Démolition des vestiges
Rappelons que pour permettre le passage d’un collecteur d’eaux usées, les vestiges du village ont été rasés à l’automne 2015 après que les archéologues eurent retiré l’équivalent de 150 caisses d’artefacts.

Le geste a provoqué un tollé au sein de la communauté.

Le ministère des Transports du Québec (MTQ) a alors annoncé la mise sur pied d’un comité avec le ministère de la Culture et la Ville de Montréal pour la réalisation d’un projet de mise en valeur des artefacts, qui ont été donnés en totalité à la Ville.

Ce comité poursuit son travail. En attendant un projet permanent, le public aura donc droit à une exposition temporaire à laquelle la Société historique de Saint-Henri sera notamment invitée à collaborer.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.