Sud-Ouest

Appui pour les repas à 1$

Appui pour les repas à 1$
Photo: Archives TC Media

La mobilisation contre la fin des dîners à 1$ dans deux écoles primaires du Sud-Ouest reçoit l’appui des élus d’arrondissement. Ils ont adopté une résolution réclamant à Québec d’assurer le financement de ces repas qui desservent 300 élèves de familles à faible revenu dans Saint-Henri et Pointe-Saint-Charles.

Le maire et les quatre conseillers donnent leur appui aux différents intervenants communautaires et représentants de la Commission scolaire de Montréal qui demandent au gouvernement d’élaborer une mesure alimentaire qui ne crée aucune discrimination entre enfants issus d’un milieu à l’autre.

Avec la révision de l’indice de défavorisation, les écoles Charles-Lemoyne et Ludger-Duvernay ont perdu le statut leur donnant accès aux dîners à 1$, subventionnés par le ministère de l’Éducation. Dès la prochaine rentrée, ces repas coûteront entre 4$ et 5$.

Selon les groupes communautaires, l’arrivée de nouvelles familles plus fortunées fait bouger le taux de défavorisation des deux établissements scolaires. Pointe-Sainte-Charles et Saint-Henri demeurent toutefois des quartiers où le taux de pauvreté est assez élevé.

Commentaires 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Lynda Leduc

    Oui les salaires des nouveaux arrivants est élevé alors on perd les subventions comme ces arrivé à Verdun en association avec l’île des soeur. Notre Dame de la paix