Sud-Ouest

Grand prix de l’Innovation infirmière pour l’Équipe itinérance du Centre-Sud

L’Ancien hôpital Royal Victoria Photo: Josie Desmarais/Métro Média

L’Équipe itinérance du CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal reçoit le Grand prix Innovation infirmière Banque Nationale 2021 de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ), pour le projet «Mise en place d’une unité d’isolement et de services adaptés pour les personnes en situation d’itinérance atteintes de la COVID-19 et présentant des besoins en lien avec l’usage de substances psychoactives».

En un an, 330 personnes ont séjourné dans cette unité installée au sein de l’ancien Hôpital Royal Victoria. Parmi elles, 48 ont pu profiter d’un programme de gestion de l’alcool et six, d’un traitement sécuritaire pharmacologique de remplacement. Douze personnes ont de leur côté continué ou commencé un traitement agoniste aux opioïdes ou un sevrage d’alcool. Cette unité a ouvert ses portes en mars 2020, et a été le premier lieu qui assurait un accueil sécuritaire des itinérants pendant la pandémie, tout en assurant une aide dans la gestion d’alcool et l’approvisionnement.

En tout, seulement 23 personnes qui étaient dans cette unité ont vu leur état se détériorer et ont eu besoin d’une hospitalisation.

«Nous sommes arrivés à nous adapter aux défis de la clientèle dans le but de favoriser l’adhésion à l’isolement de façon sécuritaire, en nous basant sur des pratiques innovantes pour réduire les méfaits chez les consommateurs d’opiacés et d’alcool», soutient l’infirmière au sein de l’Équipe itinérance à la Direction des programmes santé mentale et dépendance du CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal, Marie-Ève Carignan.

L’OIIQ a salué le travail de collaboration entre les infirmiers, les médecins et les intervenants communautaire. «Il s’agit d’un partenariat novateur entre le réseau et le milieu communautaire. Cette équipe a mis en place des protocoles permettant un isolement sécuritaire, sans sevrage. Ce projet a un haut niveau de transférabilité», a déclaré le président de l’OIIQ, Luc Mathieu.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de Sud-Ouest.

Articles récents du même sujet