Sud-Ouest

Journée des enfants : Mary-Lune Crevier, une jeune à l’écoute

Photo: Métro Média - Lila Maitre

Cela fait déjà six ans que Mary-Lune Crevier fréquente La Maison des jeunes La Galerie, située dans le quartier Saint-Henri. La jeune femme, qui vient tout juste d’avoir 18 ans, s’est dernièrement engagée dans un nouveau programme de pairs aidants, qui vise à former des jeunes pour qu’ils viennent en aide à leur entourage. Dans le cadre de la journée des enfants le 20 novembre, Métro s’est entretenu avec Mary-Lune Crevier.

Sur la rue Notre-Dame Ouest, La Maison des jeunes La Galerie a tout pour faire des heureux. Parmi les différentes salles, on trouve un coin lecture accompagné d’une bibliothèque, une petite cuisine qui donne la possibilité aux jeunes de se préparer à manger, moyennant parfois une petite contribution financière symbolique, un coin informatique pour travailler et une salle de projection pour les soirées cinéma.

C’est ici que, depuis ses 12 ans, Mary-Lune Crevier aime passer son temps. Elle avait découvert l’endroit lors d’une visite scolaire, alors qu’elle étudiait à l’école secondaire Saint-Henri. «Après je suis juste revenue, et j’y suis restée pendant longtemps.»

Au fil des années, elle est devenue une habituée du lieu, et s’est impliquée dans l’organisation et l’accompagnement des activités. «Souvent j’apporte des idées à ce qu’on fait, quand il y a des projets je m’investis et j’apporte un peu plus de contenu.» Pendant quelque temps, elle a été représentante jeune, et également membre du conseil d’administration de la maison des jeunes. L’étudiante a participé à l’organisation de plusieurs activités, comme du bénévolat pour les camps de jour.

Parmi les projets dont elle est le plus fière, Mary-Lune Crevier mentionne une sortie au parc d’attractions La Ronde, avec des prix réduits pour les participants grâce à des programmes d’autofinancement de la maison des jeunes.

Aider les autres, s’aider soi-même

Pour Mary-Lune Crevier, La Maison des jeunes La Galerie représente un milieu de sociabilisation, et aussi un espace sécuritaire pour aborder des sujets délicats. Grâce à des jeux éducatifs, les animateurs ou des intervenants invités, les jeunes peuvent bénéficier de conseils et d’une oreille attentive en cas de problèmes.

Récemment, la maison des jeunes a mis en place un programme de pairs aidants. Il s’agit de former un groupe de jeunes prêts à devenir une ressource d’aide. «Mon rôle en tant que paire aidante, c’est d’être capable d’écouter s’il y a quoique ce soit, et aussi de sensibiliser à des sujets», indique Mary-Lune Crevier. Le projet a vu le jour à la suite de la recrudescence des problèmes de santé mentale chez les jeunes, provoquée par la pandémie.

Ainsi, chaque semaine, des groupes de discussion sur différents sujets sont organisés afin que soient fournis des outils et des savoirs aux pairs aidants.

«Ce qu’on vise avec le projet, c’est que les jeunes soient capables d’intervenir auprès de leurs amis, et de reconnaître aussi la limite de ce qu’ils peuvent faire ou non pour pouvoir être capable de référer aux bonnes personnes par la suite», explique l’un des animateurs de la maison des jeunes, Frédéric Buchanan.

Quand on lui demande pourquoi elle aime tant venir en aide à son entourage, Mary-Lune Crevier mentionne que cela lui permet de s’aider aussi elle-même.

«J’ai toujours aimé connaître l’histoire des gens pour un peu me comprendre moi. Si j’arrive à aider une personne, je peux savoir comment je pourrai réagir si ça m’arrive. […] Et aussi, c’est un peu de l’altruisme, ça me tente que les autres autour de moi se sentent bien», explique celle qui est également impliquée au sein du Cégep du Vieux Montréal, où elle étudie en administration. Dans l’avenir, elle souhaiterait se diriger vers des études universitaires en architecture ou en chirurgie dentaire, sans pour autant perdre de vue son engagement visant à venir en aide à son entourage. «C’est quelque chose qui ne s’enlève pas. Il y a toujours des gens dans ton cercle d’amis qui seront là pour toi, et tu seras là pour eux.»

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de Sud-Ouest.

Articles récents du même sujet