Vaudreuil-Soulanges
17:20 10 septembre 2020 | mise à jour le: 10 septembre 2020 à 17:20 temps de lecture: 2 minutes

Un boisé privé de Vaudreuil-sur-le-Lac en danger

Un boisé privé de Vaudreuil-sur-le-Lac en danger
Photo: Olivier BoivinLe boisé de Vaudreuil-sur-le-Lac

L’avenir du boisé de Vaudreuil-sur-le-Lac est toujours incertain à la veille des élections partielles. Un groupe de citoyens espère que la prochaine administration municipale réglera cet enjeu une fois pour toutes.

En 2017, un des deux propriétaires du terrain en bordure de la rue Besner avait tenté de faire autoriser un développement immobilier sur l’ensemble de sa portion de la forêt.

Le maire sortant, Claude Pilon, a fait passer la même année un règlement de contrôle intérimaire, qui bloquait temporairement le projet pour permettre une analyse du dossier.

«On n’avait aucune nouvelle depuis, affirme Marie-Agnès Huberlant, la responsable des communications au regroupement. On avait peur parce que le règlement […] peut être révoqué en tout temps.»

Il y a un poumon qui est là. Ce boisé, c’est aussi un rempart contre le bruit, ça contribue à assainir l’air, ça permet aux gens d’aller marcher, donc il y a vraiment une valeur pour toute la population de Vaudreuil-sur-le-Lac. -Marie-Agnès Huberlant

La population a été interpelée en mai. Les Vaudreuilois étaient invités à faire part de leurs revendications au conseil municipal. En juillet, un comité tripartite composé de membres du regroupement, de conseillés et d’un citoyen a été créé.

«Mais depuis, on n’a pas de nouvelles, il n’y a pas encore eu de rencontres», explique Mme Huberlant. Bien que la forêt soit privée, les citoyens désirent la préserver, puisqu’elle comporte plusieurs zones humides riches en biodiversité.

Sans maire

La municipalité de Vaudreuil-sur-le-Lac est sans maire depuis le début de février. Les élections ont été repoussées trois fois en raison de la pandémie. Le scrutin aura finalement lieu le 4 octobre.

La Ville a perdu le quorum nécessaire pour la tenue d’un conseil municipal quand le conseiller Denis Morin a démissionné, le 27 juillet.

«L’administration est fragile, donc c’est difficile de faire avancer le dossier», affirme Huberlant. La tenue d’élections s’avère donc une bonne nouvelle pour le regroupement qui espère que les candidats se prononceront sur cet enjeu.

Le boisé de Vaudreuil-sur-le-Lac fait plus de 20 hectares, dont plus de quatre en milieu humide.

Articles similaires

17:15 3 septembre 2020 | mise à jour le: 4 septembre 2020 à 09:15 temps de lecture: 2 minutes
Au coeur de Vaudreuil