Vaudreuil-Soulanges
16:00 29 janvier 2021 | mise à jour le: 29 janvier 2021 à 12:13 temps de lecture: 3 minutes

Activités hivernales adaptées proposées à Vaudreuil-Dorion

Activités hivernales adaptées proposées à Vaudreuil-Dorion
Photo: Olivier Boivin/Métro

Afin de proposer des activités hivernales à ses citoyens malgré les consignes sanitaires, la Ville de Vaudreuil-Dorion a élaboré une série d’évènements virtuels ainsi que des améliorations à ses buttes de glisse.

Tous les samedis à partir du 30 janvier, des ateliers thématiques de bricolage ou artistiques sont proposés aux enfants de moins de 12 ans par vidéoconférence. Le matériel nécessaire à leur réalisation est disponible à la bibliothèque municipale.

Des activités sont également proposées lors des journées pédagogiques afin d’occuper les élèves. Pour les adultes, des formations ainsi que des vidéoconférences auront lieu à divers moments d’ici mars. Il est question, notamment, d’initiations à divers outils d’internet et de conseils pour une vie saine.

«Il faut trouver des nouvelles façons d’agir, affirme le maire Guy Pilon. On a fait plusieurs essais dans les mois passés parce qu’on se doit d’offrir des activités malgré la pandémie.»

Extérieur

Trois sites de glissades ont été bonifiés aux parcs Mozart, Aurèle-Joliat et du Bicentenaire. La compagnie Snö Innovation a été mandatée pour y souffler de la neige artificielle.

Les résidents pourront ainsi glisser plus longtemps au printemps. «Avant qu’il y ait la tempête, on voulait réagir au fait qu’il n’y avait pas de neige, donc on aurait voulu que ça se fasse avant, confie le maire. Mais là ça va faire en sorte que les gens vont pouvoir se glisse jusqu’en mars ou avril.»

Que ce soit pour les activités hivernales à distance ou extérieures, la Ville compte les répéter à l’avenir. «Je crois qu’on a trouvé des formules qui fonctionnent, on verra si les gens embarquent, mais si ça se passe bien, elles seront de retour», conclut-il.

Buttes de terre

La Ville de Vaudreuil-Dorion a arrêté de disposer de la terre amassée lors de ses excavations. Ainsi, selon le maire Guy Pilon, elle aurait économisé 600 000$ en 2020.

«On s’est dit, pourquoi est-ce qu’on ne la garderait pas sur notre territoire pour se faire des buttes?», affirme-t-il.

La municipalité compte d’ailleurs aménager ses montagnes de terre derrière l’usine d’épuration afin de créer trois pistes distinctes pour l’année prochaine, si l’expérience des canons à neige venait à se répéter.

Articles similaires